Cloé Gélinas, William De Bruyn et Marie Parizeault. Photo : Site web de l’Université Laval
Cloé Gélinas, William De Bruyn et Marie Parizeault. Photo : Site web de l’Université Laval
Ils étaient 48 étudiants à s’opposer au cours de 12 procès dans des salles de cour virtuelles. Le cours du Tribunal-école civil de l’Université Laval a une nouvelle fois mis en valeur les qualités de plaideurs de ses étudiants.

Depuis 1991, des étudiants en baccalauréat de droit représentent les intérêts de l'une des parties à un dossier d’appel. Dans un premier temps, ils rédigent un mémoire d’appel. Puis, à la fin du cours, ils peuvent présenter leurs plaidoiries orales devant des juges, des avocats et des professeurs de la faculté de droit.

Les deux étudiants qui avaient remporté la première Coupe de la doyenne, en 1991, sont bien connus dans le monde du droit au Québec. Il s’agit de l’actuelle bâtonnière du Barreau de Québec, Me Caroline Gagnon, et du directeur des programmes de deuxième cycle de la faculté de droit de l’Université Laval, Me Richard Ouellet.

Pour cette édition 2021, la Coupe de la doyenne était organisée en visio-conférence. Le cas défendu pour cette édition avait pour sujet la prescription d’un recours dans un contexte de violence conjugale.

« Les étudiants ont pu découvrir la nouvelle réalité des plaideurs », souligne Me Maud Rivard, co-organisatrice du concours avec Me Geneviève Allen, toutes deux responsables du cours de Tribunal-école civil.

Deux pratiques avaient été organisées auparavant pour travailler la technique de la plaidoirie par vidéo. « Parmi les questions posées, les étudiants nous ont demandé comment obtenir un contact visuel avec les juges alors qu’on ne peut que fixer une caméra », relève Me Maud Rivard, qui leur a partagé un conseil: « afficher les documents sur l’écran permet de regarder la caméra en face, sans avoir la tête baissée sur des textes imprimés. »

La salle d’audience de l’Université Laval, flambant neuve, devra attendre la fin de la pandémie pour permettre aux futurs étudiants d’exercer leurs talents en présence. Le juge Daniel Dumais est à ce jour un des rares à l’avoir utilisé, pour deux audiences de la Cour supérieure du Québec, qui s’étaient tenues à la faculté de droit il y a deux ans.

Me Maud Rivard. Photo : Site web de Stein Monast
Me Maud Rivard. Photo : Site web de Stein Monast
Pour l’édition 2021 du concours de plaidoiries, les deux salles de cour étaient bien virtuelles. Mais les étudiants se sont adressés à six juges bien réels: Lorne Giroux et Geneviève Cotnam de la Cour d’appel, Denis Jacques et Alicia Soldevila de la Cour supérieure ainsi que Nathalie Vaillant et Louise Lévesque de la Cour du Québec.

À l’issue du concours, Cloé Gélinas, Marie Parizeault et William De Bruyn, étudiants au baccalauréat en droit, ont été reconnus meilleurs plaideurs de leur division.

Cloé Gélinas est stagiaire à la chambre civile de la Cour du Québec, et étudiante en droit su secrétariat du Conseil du Trésor.

Marie Parizeault est stagiaire au bureau de Québec de McCarthy Tétrault.

William De Bruyn est stagiaire-étudiant en droit auprès de Michel Beaupré. juge à la Cour d’appel. Il est également auxiliaire d’enseignement et de recherche en droit administratif et en droit du travail.

Me Maud Rivard confie ressentir une certaine fierté quand elle voit les noms de ses anciens étudiants figurer sur le tableau de l’Ordre. « Mais je n’ai pas encore eu de dossier contre les gagnants du concours de plaidoirie! », sourit celle qui est avocate chez Stein Monast.

Le palmarès s’établit ainsi:

Meilleur mémoire appelant
Florence Tremblay et Raphaël Leclerc-Audet

Meilleur mémoire intimé
Laurence Chabot et Luis Urrea

Tandem appelant gagnant— division A
Christina Martin et Simone Pilote

Tandem intimé gagnant — division A
Ex aequo : Cloé Gélinas et Marie Parizeault

Tandem appelant gagnant— division B
Florence Tremblay et Raphaël Leclerc-Audet

Tandem appelant gagnant — division B
William De Bruyn et Charles-Philippe Héroux

Prix du meilleur plaideur — division A
Cloé Gélinas et Marie Parizeault

Prix du meilleur plaideur — division B
William De Bruyn