James Bateman,Anand Ablack et Derrick Chow. Photo : Twitter, Association du Barreau canadien et MedicalStartups
James Bateman,Anand Ablack et Derrick Chow. Photo : Twitter, Association du Barreau canadien et MedicalStartups
La firme torontoise Medchart vient de lever 20,9 millions de dollars pour développer ses solutions d’extraction de données de santé. La société intègre l’intelligence artificielle afin de fournir une analyse systématique et approfondie des dossiers de santé.

Plus de 160 firmes juridiques canadiennes utilisent les services de Medchart, précise Canadian Lawyer Mag.

L’entreprise fournit une plateforme d’informations de santé, hébergée dans le nuage, capable de transmettre les dossiers de santé numériques, avec l’accord du patient. Pour cela, Medchart dispose de partenariats avec 2 500 fournisseurs de soins de santé et pharmacies en Amérique du nord.

Medchart dit vouloir permettre aux avocats de trouver l’aiguille dans la botte de foin que constitue l’ensemble des données médicales d’un patient.

L’idée est d’utiliser l’intelligence artificielle pour automatiser le travail de recherche dans les documents. L’apprentissage automatique met alors en évidence les informations pertinentes pour une affaire juridique. Par exemple, le système peut analyser la condition médicale du patient, ses médicaments, ses déficiences…

Medchart propose déjà cette technologie à des clients aux États-Unis. Parmi ses clients, la firme dit compter 40% des demandeurs du recours collectif contre Purdue Pharma dans le cadre de la crise des opioïdes. Elle a aussi des clients impliqués dans un recours collectif contre le désherbant Roundup.

La firme de Toronto veut aller plus loin. Avec le financement levé, la firme va améliorer ses capacités en intelligence artificielle pour permettre à ses clients d’approfondir leurs analyses. Des scientifiques des données seront recrutés, et les capacités de l’entreprise seront multipliées.

Il y a un an, Medchart avait embauché une recrue de choix, Anand Ablack, un ancien de LexisNexis, qui dispose d’une longue expérience dans le développement d’outils technologiques pour aider les avocats à améliorer leur productivité et leur processus de décision.

Medchart est l'œuvre d’un ancien charpentier, James Bateman, qui a ensuite étudié dans le domaine de l’aérospatiale. À cette époque, il s’est heurté à la complexité pour accéder aux données de santé de son beau-père, éparpillées entre différents hôpitaux et médecins. Il a ensuite découvert que les juristes avaient le même problème d’accès aux dossiers de santé. Il s’est associé avec un ingénieur en aérospatiale, Derrick Chow, pour créer la technologie nécessaire à une collecte optimale des informations.