Me Catherine Cloutier. Source : Site web de Robinson Sheppard Shapiro
Me Catherine Cloutier. Source : Site web de Robinson Sheppard Shapiro
Me Catherine Cloutier de Robinson Sheppard Shapiro (RSS) rejoint le sous-comité bien-être de l’Association du Barreau canadien (ABC).

Ce comité permet de trouver des solutions et de répondre aux besoins des avocats au niveau personnel, émotionnel, sanitaire et bien-être.

Anciennement appelé le Forum ABC Mieux-être, le sous-comité ABC Bien-être existe depuis 1989. Présent dans chaque province et territoire, il offre des services de soutien, des conseils et des formations gratuitement aux membres de la profession juridique au Canada.

Membre du Barreau de l’Ontario depuis 2020 et du Barreau du Québec depuis cette année, Me Cloutier a rejoint l’équipe en droit des assurances du cabinet après son stage chez Jeanniot Inc.

Pendant un an, elle siègera au sous-comité pour aider et améliorer le bien-être incluant la santé mentale des juristes.

« Quand j'ai commencé à pratiquer dans le droit j’ai vu que cet élément n'était souvent pas assez mis en lumière et la pandémie a fait ressurgir certaines problématiques. Mon expérience dans le domaine de la santé peut certainement contribuer au bien-être de la communauté juridique », explique-t-elle.

En parallèle de sa carrière en droit et grâce à sa formation universitaire en nutrition, elle travaille pour NutriSimple à titre nutritionniste depuis 2019.

La jeune avocate devra écrire des articles spécialisés, partager des idées et des pistes de solutions par rapport à des problématiques liées à la santé mentale.

« On va se rencontrer de manière ponctuelle et on va travailler justement sur différentes initiatives. On fera des capsules, on rencontrera des professionnels de la santé et on va discuter de certains sujets d'actualités en lien avec la santé mentale. Par exemple, il y a la conciliation travail-famille qui a surgi pendant la pandémie », précise Me Cloutier.

L’ABC a créé des partenariats avec des associations en santé mentale et en addiction. Au Québec, le sous-comité collabore avec le Programme d’aide aux membres du Barreau du Québec.

« L’ABC veut sensibiliser aux signes avant-coureurs liés à l’addiction et l’anxiété. Notre rôle sera de sensibiliser le domaine et d’aider à identifier les signes avant-coureurs pour pouvoir prévenir adéquatement », affirme-t-elle.

De nature anxieuse, elle aussi a développé des techniques pour améliorer son bien-être au quotidien.

« Personnellement, la saine alimentation et l’activité physique m’aident à me sentir bien, à me dépenser, à avoir plus d’énergie et surtout à gérer mon stress », explique-t-elle.

Quatre mois après son assermentation, Me Cloutier est satisfaite de l’accompagnement et du climat de confiance développé au département des assurances chez RSS.

« Au bureau, on a un système de porte ouverte. On peut parler en tout temps à nos collègues et à nos associés du groupe. Les conversations commencent toujours par « est-ce que tout va bien ? est-ce que ta charge de travail est correcte ? ». Il n’y a pas vraiment de barrière et on se sent à l’aise d’en parler », raconte l’avocate.