La professeure Paule Halley et la doyenne de la Faculté Anne-Marie Laflamme. Source :Site web de l’Université Laval
La professeure Paule Halley et la doyenne de la Faculté Anne-Marie Laflamme. Source :Site web de l’Université Laval
Des nouvelles publications, des bourses, des nominations… Droit-inc fait le tour des actualités des facultés de droit.

Université Laval

L’édition septembre 2021 des Cahiers de droit a été publiée et s’intitule « Vers un droit des sociétés responsable : regard transatlantique ».

Sous la direction d’Ivan Tchotourian et Matthieu Zolomian, ce numéro thématique regroupe sept textes portant sur la transformation du droit des sociétés par actions à travers la responsabilité sociale des entreprises.

Vous pouvez consulter la table des matières, le contenu des publications ou vous abonnez à la revue ici.

La professeure en droit de l’Université Laval Paule Halley et le professeur en droit de l’Université de Calgary Allan E. Ingelson ont rédigé un nouveau livre intitulé « L’environnement au tribunal ».

Cet ouvrage aborde les enjeux contemporains de la protection juridique de l’environnement et les solutions possibles.

Paru en juillet dernier, il permet aux juristes, avocats, magistrats et toutes autres personnes intéressées de s’intéresser aux développements du droit canadien de l’environnement.

La 18e Conférence annuelle Claire L’Heureux-Dubé s’est tenue le 10 septembre dernier. Organisée par la Faculté de droit, cet évènement a rassemblé des juges et avocats mais aussi des étudiants en droit.

Sous la collaboration du Barreau du Québec, plusieurs activités thématiques de la rentrée judiciaire ont été organisées.

De plus, les participants ont pu assister à la Conférence Claire L’Heureux-Dubé. Présentée par Julie Dutil, juge à la Cour d’appel du Québec, cette conférence portait sur les femmes et le droit.

Lors de l’ouverture, la doyenne de la Faculté Anne-Marie Laflamme a salué l’honorable Claire L’Heureux-Dubé, juge à la retraite de la Cour suprême du Canada, qui a donné son nom à la conférence annuelle créée en son honneur en 2003.

Plus de 350 personnes ont assisté à l’événement virtuel.

Université McGill

La Faculté de droit de l’Université McGill invite les candidats des cycles supérieurs à poser leur candidature pour une bourse d'admission O'Brien.

Ils doivent simultanément soumettre une demande d'admission à l'un des programmes d'études supérieures avant la date limite. Les personnes qui sont actuellement inscrites aux programmes à la maîtrise ou au doctorat de l’université ne sont pas admissibles.

Les candidats doivent posséder un excellent dossier universitaire et un projet de recherche dans le domaine des droits de la personne et du pluralisme juridique.

Les récipiendaires deviendront membres du Centre sur les droits de la personne et le pluralisme juridique.

D’une durée d’un an, ces bourses sont d'une valeur maximale de 25 000$ pour les étudiants à la maîtrise. Tandis que pour les doctorants, les bourses sont d’une valeur de 35,000$ et renouvelables deux fois sous plusieurs conditions.

La date limite pour le dépôt des candidatures est le 19 décembre 2021.

Gladys Osien et Kazuki Hagiwara. Source :Site web de Gowling WLG et de l’Université d’Ottawa
Gladys Osien et Kazuki Hagiwara. Source :Site web de Gowling WLG et de l’Université d’Ottawa
Université d’Ottawa

La Section common law de la Faculté de droit accueille Gladys Osien en tant que mentore juridique en résidence 2021-2022 pour la communauté noire. Elle travaillera avec l'Association des Étudiant(e)s Noir(e)s en Droit.

Me Osien pratique en droit de la réglementation des produits, au cabinet Gowling WLG à Ottawa. Ancienne étudiante de la Faculté de droit de l'Université d'Ottawa, elle détient une maîtrise en médecine expérimentale de l'Université McGill et un baccalauréat des sciences en biologie et en pharmacologie de l'Université McMaster.

Au cours de sa carrière, l’avocate a acquis de l’expérience à l’international en travaillant dans divers milieux professionnels dont des organisations internationales, des organismes à but non lucratif et au sein d’universités.

En plus de s’engager envers divers causes qui lui tient à cœur, elle a publié des articles sur les enjeux socio-éthiques et juridiques de la génomique et de la médecine personnalisée.

Elle agit régulièrement à titre de mentore pour la communauté étudiante et soutient les initiatives des associations axées sur l'équité. En plus de diriger sous-comité de l'éducation, elle est membre du sous-comité de recrutement, rétention et mentorat, du comité d'action contre le racisme chez Gowling WLG. Elle fait partie du comité sur la diversité et l'inclusion du bureau à Ottawa.

La Section de common law annonce l’arrivée du professeur Kazuki Hagiwara à titre de chercheur invité pour l’année 2021-2022.

Son expertise porte sur le droit des traités, le droit économique international et le droit international de l’environnement. Il s’intéresse notamment au développement durable en droit international et particulièrement à la réglementation des activités des États liées à la gestion des ressources naturelles.

À la faculté, il étudie la coopération institutionnelle en vue d’une gestion durable des ressources naturelles dans une perspective de droit international.

Ses récentes publications abordent des enjeux d’actualité liés au droit des traités comme la suspension unilatérale du Traité sur les forces nucléaires à portée intermédiaire.

Titulaire d’une maîtrise et d’un doctorat de l’Université nationale de Yokohama (Japon), il a obtenu une maîtrise en droit de l’Université d’Ottawa.