Source : Shutterstock
Source : Shutterstock
Quand tout devient urgent et que l’avocat ne sait plus par où commencer, il peut suivre ces étapes suggérées par Attorney at Work.

Respirer

Le meilleur moyen de reprendre le contrôle de nos actions est de reprendre le contrôle de notre corps. Pour cela, il faut prendre le temps de maîtriser notre respiration. En respirant profondément, on peut retrouver son calme… et rompre avec l’essoufflement. Une fois le calme retrouvé, on peut se mettre à planifier nos tâches.

Lister

L’intérêt d’une liste est de s’assurer que nous n’oublions rien. C’est une bonne façon de libérer notre esprit de cette inquiétude. Et c’est un bon moyen de décharger notre esprit vers un support extérieur - la liste - , alors que nous sommes dans un état d’incapacité à établir des priorités.

Évaluer

À présent, vous êtes calme, et vous disposez de la liste de toutes vos tâches sous les yeux. Il vous reste à évaluer l’urgence de chacune d’entre elles.

Un des meilleurs outils pour cela est la matrice d’Eisenhower. Le 34e président des États-Unis classait ses actions dans un tableau constitué de quatre cases: les activités importantes non urgentes, les activités importantes urgentes, les activités pas importantes non urgentes, les activités pas importantes urgentes.

Déléguer, devenir réaliste

Déterminez quelles tâches urgentes et importantes peuvent être déléguées. La finalisation administrative d’un dossier pourrait-elle être assurée par votre adjointe?

Soyez réaliste en vous assurant que les tâches jugées urgentes le sont réellement. Un délai est-il envisageable?

Mesurer

Si toutes les étapes précédentes ne vous ont pas permis de reprendre le contrôle de vos journées, vous devrez affiner votre planification. Pour cela, estimez le temps que prendra chaque activité.

Il peut être préférable de commencer par la tâche qui prend le plus de temps: au moins, elle est commencée… Si vous avez besoin de retrouver de la confiance, mieux vaut commencer par des tâches courtes: la succession de réalisations vous redonnera du courage.

Reconnaître

Ces étapes n’auront peut-être pas permis d’alléger toutes vos angoisses. Mais reconnaissez-le: maintenant, vous avez un plan pour faire face. Le simple fait de le savoir permet d’envisager les prochaines journées avec une once de sérénité.