Me Jean-Claude Sarrazin s’est éteint... Source: Coopérative funéraire de l’Outaouais
Me Jean-Claude Sarrazin s’est éteint... Source: Coopérative funéraire de l’Outaouais
L’avocat criminaliste Me Jean-Claude Sarrazin est décédé à l’âge de 82 ans.

Né à L’Ascension, dans les Laurentides, il avait été bâtonnier du Barreau de Hull à deux reprises.

Me Jean-Claude Sarrazin a vécu une carrière de 52 ans comme avocat. Il a pratiqué au ministère de la Justice, en pratique privée chez Beaudry, Beaudry, Sarrazin et Letellier, puis chez Beaudry, Bertrand. Il a terminé sa carrière de juriste associé à Me Paul Charlebois, chez Sarrazin et Charlebois.

En 1978, Me Jean-Claude Sarrazin a été nommé à la présidence de l'Association des avocats de province, qui réunissait alors 200 avocats travaillant en région. Il a été président de l’Association des avocats et avocates de la Défense de Hull. Il était aussi membre du conseil d’administration du Centre communautaire juridique de l’Outaouais

En 1997, Me Jean-Claude Sarrazin s’était élevé contre l’interdiction de fumer à l’intérieur du palais de justice de Hull. «Les fumeurs sont devenus une race de dinosaures, mais pourtant ils font vivre bien des gens et des institutions. Ils ont payé à eux seuls le stade olympique», avait-il affirmé à l’époque dans le quotidien Le Droit. L’avocat avait contribué à une pétition qui avait recueilli une centaine de soutiens parmi les avocats.

En 2007, le Barreau du Québec lui a décerné le titre d’avocat émérite.

Reconnu par ses pairs du milieu juridique, Me Jean-Claude Sarrazin était aussi un sportif redoutable. Il était un passionné de hockey, un sport qu’il pratiquait depuis que son père avait aménagé une patinoire extérieure à côté de la maison familiale à l’Ascension. Il a poursuivi le hockey à son entrée au Collège Jean-de-Brébeuf à Montréal, fréquentant assidûment le Forum pour jouer dans la ligue inter-régionale. À l’âge de 22 ans, il achève sa dernière année de hockey junior avec le titre de joueur le plus puni de la ligue, relate-t-il dans un article du Droit en 1993. À Hull, il était devenu un fervent partisan des Olympiques.

Parallèlement au hockey, Jean-Claude Sarrazin pratiquait l’athlétisme, le saut à la perche, et le base-ball comme lanceur droitier… également en ligue inter-régionale pour Brébeuf. Il continue de pratiquer pour l’équipe de L’Ascension jusqu’à se mettre au tennis à l’âge de 43 ans.

Sur la page de condoléances, l’avocat et le sportif sont salués. « Le Barreau de Hull et de l'Outaouais ainsi que l'AAAP n'auraient jamais été ce qu'ils sont sans sa constante implication. Il était aimé et respecté de tous...collègues, magistrats, clients », dit Francine Pharand. « Le groupe de hockey perd son pilier défensif; de bons souvenirs vont demeurer », salue Pierre Mousseau.

Me Jean-Claude Sarrazin laisse dans le deuil sa conjointe Rachel Boulay, son fils Philipe Sarrazin, lui-même avocat, et ses trois petits-enfants.