Les professeurs titulaires Louise Langevin et Dominique Goubau. Source : Site web de l’Université Laval
Les professeurs titulaires Louise Langevin et Dominique Goubau. Source : Site web de l’Université Laval
Des nominations, des prix, des événements… voici ce qui anime vos facultés de droit en ce début du mois.

Université Laval

Les professeurs titulaires Louise Langevin et Dominique Goubau de la Faculté de droit ont participé aux consultations particulières et auditions publiques sur le projet de loi n° 2, les 1er et 2 décembre derniers.

Titulaire de la Chaire de recherche Antoine-Turmel sur la protection juridique des aînés, la professeure Langevin a déposé un mémoire à la Commission au même moment.

Pour visionner les auditions, vous pouvez cliquer ici et ici.

La professeure titulaire de la Faculté de droit Fannie Lafontaine était finaliste du concours des prix Impacts du Conseil de recherches en sciences humaines du Canada (CRSH).

Elle était en lice pour le prix Partenariat, qui souligne la contribution à un partenariat qui a eu une influence au sein ou à l’extérieur du milieu de la recherche en sciences humaines.

Remis à chaque année, les prix Impacts récompensent les meilleurs chercheurs en sciences humaines au pays et soulignent leurs réalisations.

La professeure Natasha Bakht. Source : Site web de l’Université d’Ottawa
La professeure Natasha Bakht. Source : Site web de l’Université d’Ottawa
Université d’Ottawa

La Section de droit civil de l’Université d’Ottawa a organisé un séminaire international en ligne, en collaboration avec la Faculté de droit en partenariat avec des établissements, chercheurs et acteurs juridiques d’Amérique latine.

Cet événement porte sur l’accès à la justice et la légitimité dans les espaces judiciaires pour les groupes bénéficiant d’une protection spéciale. Il se tiendra le 9 décembre de 9 h à 17 h, sur Zoom.

Sur une journée complète, les conférences seront en français, en anglais et en espagnol. En matinée, il y aura un panel intitulé « Légitimité et discrimination dans le processus judiciaire » et en après-midi, il y aura un panel sur «Accès à la justice, pratiques institutionnelles et pluralisme : propositions et solutions possibles ».

Vous pouvez vous inscrire à la conférence ici.

La Section de common law annonce la nomination à la magistrature de Jeannie Scott à la Cour territoriale des Territoires du Nord-Ouest depuis le 8 octobre 2021.

Admise au Barreau de l’Ontario en 2009, elle est membre du Barreau des Territoires du Nord-Ouest depuis 2010.

Avant sa nomination, elle occupait le poste d’avocate à la Division des affaires juridiques du ministère de la Justice du gouvernement des Territoires du Nord-Ouest.Elle pratique aux Territoires du Nord-Ouest depuis le début de sa carrière et possède 10 ans d’expérience au sein du Service des poursuites pénales du Canada.

Diplômée en arts de l’Université Queen’s, elle a obtenu une Maîtrise en analyse et en gestion des conflits de l’Université Royal Roads et un baccalauréat en droit de l’Université d’Ottawa.

La Section de common law annonce le renouvellement du mandat de la professeure Natasha Bakht à titre de titulaire de la Chaire Shirley Greenberg pour les femmes et la profession juridique.

La professeure Bakht est la sixième titulaire de la Chaire Greenberg depuis sa création en 2002 et succède ainsi à la professeure Angela Cameron qui était en poste de 2016 à 2020. Cette Chaire est destinée aux membres du corps professoral qui œuvrent sur des questions féministes.

La professeure Bakht s’est jointe à la Faculty en 2005. Elle s’intéresse notamment à la justice en matière d’égalité des sexes en droit constitutionnel, droit pénal et en droit de la famille. Ses recherches et ses écrits portent plus spécifiquement sur le croisement entre la liberté de religion et l’égalité des femmes.

Le professeur titulaire Lionel Smith. Source : Site web de l’Université McGill
Le professeur titulaire Lionel Smith. Source : Site web de l’Université McGill
Université McGill

L'Université d'Oxford a octroyé un doctorat supérieur au professeur titulaire Lionel Smith de la Faculté de droit.

« Je suis ravi que les contributions exceptionnelles du professeur Smith soient ainsi reconnues par ce doctorat supérieur. Notre collègue, dont l'érudition se caractérise par sa qualité soutenue, sa portée mondiale et sa contribution au développement du droit, contribue grandement au leadership du droit privé et comparé de McGill », a déclaré Robert Leckey, le doyen de la Faculté de droit.


Cette distinction récompense l'excellence des travaux savants d'un.e universitaire. Deux juges indépendants ont conclu que les travaux du professeur Smith répondaient aux normes requises, les qualifiant de « de portée et d'importance mondiales » et « de qualité absolue ».

Titulaire de la chaire Sir William C. Macdonald depuis 2014, le professeur Smith a été nommé professeur invité à la Faculté de droit de l’Université d’Oxford en 2017. Il s'intéresse à tous les aspects du droit privé comparatif fondamental.

Ancien directeur du Centre Paul-André Crépeau de droit privé et comparé, il est membre titulaire de l'Académie internationale de droit comparé, membre de l'American Law Institute, de l'European Law Institute et de l'International Academy of Estate and Trust Law.

La juriste Angela Swan a reçu un doctorat en droit, honoris causa, et a prononcé le discours d'envoi lors de la cérémonie de collation de grades de la Faculté de droit, le 26 novembre dernier.

Admise au Barreau du Haut-Canada en 1970, Angela Swan est une avocate et professeure reconnue au Canada. Son expertise porte sur le droit des obligations contractuelles.

Elle a commencé sa carrière comme professeure de droit en 1965 à la Faculté de droit de l’Université de Toronto. Après avoir quitté son poste en 1988, elle a pratiqué à titre d’avocate et associée chez Aird & Berlis, McCarthy Tétrault et Stikeman Elliott.

Depuis 2002, elle agit comme conseillère juridique chez Aird & Berlis. Elle a également enseigné à titre de professeure invitée dans de nombreuses facultés de droit canadiennes dont l’Université de McGill.

Tout au long de sa carrière, elle a été reconnue pour son travail et son implication au sein de la communauté juridique et LGBTQ2+.

Diplômée en commerce et en droit de l’Université de la Colombie-Britannique, elle détient un baccalauréat en droit civil de l’Université d’Oxford.