En Hausse

Fasken Martineau, pour sa grandiose, sublime et totale victoire en Cour du Québec (division petites créances) contre un ex-client.

En effet le juge François Godbout a accueilli très favorablement la demande de Fasken et a condamné la défenderesse Les Structures Halouin inc. à payer à la demanderesse Fasken, Martineau, DuMoulin, s.e.n.c. la somme de mille neuf cent trente et un dollars et quarante-cinq cents (1 931,45 $) avec intérêts depuis l'assignation, l'indemnité additionnelle prévue à l'article 1619 du Code civil du Québec et les frais judiciaires pour une action de cette classe.

Qui a dit que le cordonnier était mal chaussé?

Bravo et merci à Fasken, pour dire très clairement aux clients potentiels: un cabinet d'avocats ce n'est quand même pas la croix rouge.

En baisse

Ces cabinets d'avocats, que je n'ai pas besoin de nommer puisqu'ils s'en chargent déjà eux-mêmes ad nauseam et qui surfent sur la catastrophe survenue en Haïti, en annonçant tous azimuts les sommes qu'ils ont versées à la cause.

Eh non. On n'a pas besoin de savoir combien ils ont ramassé pour être sensibilisés à la tragédie humaine survenue en Haïti.

La détresse ne devrait jamais être utilisée comme support publicitaire.

Charité oui mais sans oublier la dignité.
Image