Me Joël Brassard-Morissette
Me Joël Brassard-Morissette
Me Joël Brassard-Morissette a rejoint depuis quelques jours le groupe de droit du travail et de l’emploi de Cain Lamarre, à son bureau de Montréal.

L’avocat plaideur en matière de santé et de sécurité du travail, barreau 2009, a commencé sa carrière pour le cabinet SBL Avocats & Notaires, à Saguenay, où Cain Lamarre était déjà bien établi. En 2015, il devient avocat pour l'entreprise Services Conseils PG SST inc., à Boucherville.

Quand il décide de revenir en pratique privée, « c’était logique de me tourner vers une équipe que je connaissais depuis plusieurs années », indique l’avocat qui était à la recherche de nouveaux défis.

Me Brassard-Morissette juge que son expertise pointue comme conseiller stratégique dans la santé et sécurité aux PME et grandes entreprises viendra compléter celle offerte par son nouveau cabinet.

« Sa connaissance fine des enjeux auxquels sont confrontés les employeurs dans la gestion quotidienne de leurs ressources humaines vient renforcer notre engagement à fournir aux employeurs un accompagnement stratégique et à valeur ajoutée », a indiqué le cabinet Cain Lamarre sur LinkedIn à propos de cette nomination.

Son défi à ce nouveau poste : profiter du projet de loi 59 qui modernise le régime de santé et de sécurité du travail pour sensibiliser les employeurs face à ces enjeux, surtout en contexte de pénurie de main-d’œuvre.

« Une culture d’entreprise saine qui prend en charge la santé et la sécurité de ses employés, qui met en place des mécanismes de prévention, a un meilleur taux de rétention », explique l’avocat.

Il pense que son équipe se démarquera grâce à « la disponibilité, la qualité et la rigueur des conseils fournis aux entreprises ».

Joël Brassard-Morissette a obtenu son baccalauréat en droit à l’Université de Sherbrooke en 2008.

Il est membre du conseil d'administration de l’OSBL Les Foutoukours. Basé dans son quartier, Hochelaga-Maisonneuve, l’organisme fait la promotion de l’art clownesque, notamment par la création de spectacles.

« Pour moi, c’est important de m’impliquer dans ma communauté et de supporter le milieu artistique québécois. Je trouve les prouesses techniques de leurs spectacles extraordinaires », confie-t-il.