Michel Bouchard. Source: Droit-inc
Michel Bouchard. Source: Droit-inc
C'est une vague de nominations d'avocats et de notaires qui vient de déferler au Conseil des ministres…

Me Michel Bouchard est nommé membre indépendant du conseil d’administration de la Société de l’assurance automobile du Québec (SAAQ).

Après des débuts en cabinet, Me Michel Bouchard a effectué l'essentiel de sa carrière dans la haute fonction publique au ministère de la Justice.

D'abord avocat en droit civil et criminel chez Desjardins, Lacroix, Routhier et Bouchard, ce barreau 1973 entre au service du ministère de la Justice du Québec dès 1978, comme substitut du Procureur général du Québec pour le district de Québec.

Son parcours au ministère de la Justice l’amène le conduit à exercer comme sous-ministre à partir de 1988.

De 2003 à 2007, c'est au ministère de la Justice du Canada qu'il est nommé sous-ministre délégué à la Justice, avant de faire son retour au ministère de la Justice du Québec, en 2007.

Il est alors nommé sous-ministre et sous-procureur général. En 2011, il devient administrateur d'État au ministère du Conseil exécutif.

En 2013, Me Michel Bouchard reçoit la médaille du Barreau pour sa contribution à plusieurs changements législatifs et organisationnels du Québec, notamment la réforme du Code Civil. Il a notamment œuvré pour l'avancement de l'accessibilité à la justice.

Me Bouchard a mené plusieurs enquêtes administratives, dont celle portant sur les évasions par hélicoptère dans les prisons d'Orsainville et de Saint-Jérôme, et celle touchant à la gestion des mégaprocès.

En 2017, Me Michel Bouchard a mené l'enquête administrative portant sur les pratiques en vigueur à la Division des affaires internes du Service de police de la ville de Montréal (SPVM). Son rapport concluait à l’existence d’ « un climat de tension et de suspicion» au sein du SPVM, qui représentait «une situation qui met en péril son bon fonctionnement».

Me Michel Bouchard détient une licence en droit de l'Université Laval.

Me Alain R. Roy est nommé à nouveau membre de la Commission municipale du Québec (CMQ), dont il est déjà membre depuis 2017.

Ce barreau 2000 a débuté sa carrière dans différentes municipalités, d'abord à Saint-Placide, puis à la ville de Lac-Brome. En 2012, il est nommé directeur général adjoint de la MRC de la Haute-Yamaska, avant de devenir greffier de la MRC des Maskoutains.

Parallèlement, il a oeuvré comme conseiller en éthique et en déontologie municipale, en pratique privée. Il a également été secrétaire d'arrondissement à l'arrondissement de Rivière-des-Prairies/Pointe-aux-Trembles de la ville de Montréal.

Il a été durant huit années chargé de cours au baccalauréat et la maîtrise de la faculté de droit de l’Université de Sherbrooke.

Me Alain R. Roy détient une maîtrise en droit de l’Université de Montréal, ainsi qu’un baccalauréat en droit et une maîtrise ès arts en histoire de l'Université de Sherbrooke. Il possède également un diplôme d'officier municipal agréé de la Corporation des officiers municipaux agréés du Québec.

Me Maude Lajoie est nommée à nouveau régisseuse de la Régie des alcools, des courses et des jeux (RACJ).

C'est en 2020 que Me Maude Lajoie a été nommée à cette fonction, après avoir œuvré 17 années comme avocate à la RACJ.

Précédemment, ce barreau 2001 avait oeuvré comme avocate au ministère des Finances.

Me Maude Lajoie détient un baccalauréat en droit de l’Université Laval. Elle a suivi un microprogramme de deuxième cycle en droit portant sur la légistique.

Me Natalia Ouellette est elle aussi nommée à nouveau régisseuse de la Régie des alcools, des courses et des jeux (RACJ).

Ce barreau 1998 a passé la plus grande partie de sa carrière à exercer comme avocate à la conciliation au bureau du syndic du Barreau du Québec. Auparavant, elle a été avocate au cabinet Desrosiers, Groulx, Turcotte, Marchand et Associés.

En 2019, elle devient secrétaire du conseil de discipline et du comité de révision à l’Ordre des infirmières et infirmiers du Québec (OIIQ).

Me Natalia Ouellette détient un baccalauréat en droit de l'Université de Montréal.

Le conseil des ministres a également procédé à la nomination de plusieurs coroners.

Nancy Bouchard. Source: Trivium
Nancy Bouchard. Source: Trivium
Me Nancy Bouchard est nommée à nouveau coroner à temps partiel, une fonction qu’elle occupe depuis 2015.

Membre de la Chambre des notaires du Québec (CNQ) depuis 2007, Me Nancy Bouchard exerce pour le cabinet Trivium depuis 2020. Elle est spécialisée dans les procédures non contentieuses, ainsi que dans les démarches de séparation par le biais de la médiation familiale et du divorce à l’amiable.

Auparavant, elle a successivement été notaire-propriétaire chez Nadeau Miclette Bouchard, puis à l’ Étude notariale Bouchard et Brown.

Me Nancy Bouchard détient un DESS en droit notarial et un baccalauréat en droit de l’Université Laval.

Pascale Boulay. Source: LinkedIn
Pascale Boulay. Source: LinkedIn
Me Pascale Boulay est nommée à nouveau coroner à temps partiel, une fonction occupée depuis 2014.

Ce barreau 2004 est avocate principale au service du secrétariat général et des communications du Centre de services scolaire des Draveurs.

Jusqu'à ce poste, Me Pascale Boulay avait exercé essentiellement au sein de ministères fédéraux. Elle a débuté comme avocate à la section de droit constitutionnel et administratif, au ministère de la Justice du Canada. Elle œuvre ensuite durant cinq années au ministère de la Défense nationale et des Forces canadiennes, d'abord comme analyste de grief s, puis comme enquêteuse au bureau de l’ombudsman.

En 2011, Me Boulay occupe successivement deux fonctions de directrice adjointe des communications, d'abord au cabinet du ministre des Ressources naturelles, puis au cabinet du ministre de l’Industrie.

Parallèlement, elle exerce pour le ministère des Affaires autochtones et du Développement du Nord, essentiellement comme conseillère en matière de politiques et à la réglementation.

En 2017, Me Pascale Boulay pratique comme avocate au ministère des Services aux Autochtones et au ministère des Relations Couronne-Autochtones et des Affaires du Nord, avant de rejoindre le Centre de services scolaire des Draveurs en 2018.

Me Pascale Boulay détient une licence en droit civil de l’Université d’Ottawa. Elle est également titulaire d'un baccalauréat ès arts avec une majeur en science politique, et d’un certificat en journalisme de l’Université Laval.

Me Stéphanie Gamache est nommée à nouveau coroner à temps partiel.

Ce barreau 1992 a débuté comme avocate plaidante chez Hudon, Gendron, Harris, Thomas en 1993, avant de travailler au sein de différentes entreprises.

L’avocate a été successivement conseillère juridique pour la compagnie d’assurance-vie La Great-West, adjointe à la direction générale de la Société de compensation en assurance médicaments du Québec, puis traductrice en matière de déclarations de copropriétés chez Serge Allard notaire.

Me Gamache a ensuite exercé durant trois ans comme conseillère juridique principale aux affaires corporatives pour les compagnies d’assurance-vie London Life, La Great-West et Canada-Vie, qui ont fusionné pour devenir Canada-Vie.

Me Stéphanie Gamache détient un baccalauréat en droit de l'Université de Sherbrooke. Elle est titulaire d'un certificat en droit international privé de l'Académie de droit international de La Haye. Elle détient également un baccalauréat ès sciences, avec une majeure en physiologie, et un certificat en traduction de l’Université McGill.

Kathleen Gélinas. Source: LinkedIn
Kathleen Gélinas. Source: LinkedIn
Me Kathleen Gélinas est nommée à nouveau coroner à temps partiel. Elle exerce cette fonction depuis 2015.

Ce barreau 1998 a débuté comme avocate chez Vaillancourt Guertin. En 2000, elle devient formatrice en entreprise tout en exerçant en pratique privée.

Quatre ans plus tard, elle entre au service du Barreau du Québec, comme enseignante au volet droit des affaires du centre de formation professionnelle de Sherbrooke.

Me Gélinas a été chargée de cours en droit de l’entreprise, ainsi qu’en droit et ingénierie à l'Université de Sherbrooke.

Me Kathleen Gélinas détient un baccalauréat en droit de l’Université de Sherbrooke.

Richard Drapeau. Source: LinkedIn
Richard Drapeau. Source: LinkedIn
Me Richard Drapeau est nommé à nouveau coroner à temps partiel.

Ce notaire a d'abord connu une carrière d'avocat. Il a exercé successivement chez Gagnon, Lacoste, puis au cabinet Baker, Nudleman & Lamontagne, et enfin chez Monty, Coulombe.

C’est en 1999 qu’il commence à pratiquer le notariat, chez Paré, Tanguay, notaires, avant de créer sa propre étude notariale.

Me Richard Drapeau détient un baccalauréat en droit de l’Université Laval, et un diplôme de droit notarial de l'Université de Sherbrooke.

Me Donald Nicole est nommé à nouveau coroner à temps partiel.

Ce notaire a longtemps exercé dans le monde municipal, tout en conservant une pratique privée.

Il débute sa carrière de notaire en 1994. Quatorze ans plus tard, il rejoint la municipalité de Rawdon, comme directeur du service de sécurité incendie. Il exercera également comme capitaine aux opérations à la ville de Terrebonne, puis comme directeur du service sécurité incendie à la ville de Port-Cartier.

Il fait une parenthèse dans le notariat en pratique privée de 2015 à 2018, quand il devient directeur général et secrétaire-trésorier adjoint à la municipalité de Saint-Léonard d'Aston.

Il revient ensuite à l'exercice du notariat en pratique privée.

Me Donald Nicole détient un diplôme de droit notarial de l’Université Laval.