David Torralbo. Barreau 1997. Deux diplômes, deux universités. McGill, Ottawa. Trois matières. Le commerce, l'entrepreneuriat, le droit. Trois cabinets. BLG de 1997 à 2000. Clifford Chance à Londres de 2000 à 2003. Et enfin "last but not the least" Davies de 2003 à 2011.

David Torralbo a pris la vice présidence des affaires juridiques et corporatives d'Atrium Innovations
David Torralbo a pris la vice présidence des affaires juridiques et corporatives d'Atrium Innovations
Depuis septembre, David Torralbo a pourtant décidé de donner un tout autre tournant à sa carrière. Il a dit "au revoir" à la pratique privée, et "bonjour" au contentieux en entreprise, pour prendre le poste de vice-président des affaires juridiques et corporatives d'Atrium Innovations.

"L'opportunité de prendre un poste de direction au sein d'une entreprise en pleine croissance s'est présentée par hasard", se souvient l'avocat. De son aveu même, il ne pensait pas à faire de changement, ni à quitter Davies.

"Quand j'ai reçu cette offre, je ne suis pas tombé de ma chaise, donc inconsciemment je pensais peut-être me diriger vers ça; c'était peut-être le bon moment et c'était le move que je voulais", confie-t-il. Une évolution logique pour cet avocat qui affiche une quinzaine d'années d'expérience dans les fusions et acquisitions et dans le droit corporatif.

Pour autant, la décision n'a pas été facile à prendre. "Il y a eu une certaine hésitation à quitter Davies car c'est une boîte qui possède une excellente réputation", dit-il. L'annonce de son départ et des raisons qui le motivaient ont rencontré l'assentiment de ses anciens collègues. "Lorsque j'ai annoncé que je partais, le commentaire qui est le plus souvent revenu était que c'était une belle opportunité pour moi; donc les gens comprenaient ma décision", indique David Torralbo qui qualifie son passage au sein du cabinet de "très belle expérience professionnelle et humaine".

D'autant que cette entreprise spécialisée dans la formulation, la fabrication et la distribution de produits de santé, a des implantations aux quatre coins de la planète. "C'est une entreprise très rentable, relativement bien connue au Québec donc l'opccasion de jouer un rôle stratégique dans une structure qui a le vent dans les voiles m'a vraiment séduit", explique le nouveau VP d'Atrium Innovations.

Dans la famille Torralbo, deux des trois frères sont avocats: Robert Torralbo est le patron du bureau de Blakes à Montréal
Dans la famille Torralbo, deux des trois frères sont avocats: Robert Torralbo est le patron du bureau de Blakes à Montréal
Dès son arrivée, il s'est immédiatement plongé dans le bain en prenant en charge plusieurs dossiers. "Il y a toujours beaucoup à faire mais il y a une belle équipe de gens très réceptifs. Grâce à eux, j'ai pu m'intégrer facilement tout en bénéficiant d'un soutien extraordinaire", dit-il.

Les objectifs de David Torralbo sont simples : "Je vais consacrer les prochains mois à mieux connaître les joueurs afin de fournir un support aux filiales; par la suite on mettra en place une feuille de match." Quant au challenge du vice-président, il est clair. "Atrium Innovations est le produit d'une multitude d'acquisitions donc le défi est de préserver la culture des entreprises qui ont été achetées tout en les intégrant dans une plus grande famille", avance l'avocat.

Les tâches qui attendent le frère cadet de l'administrateur du bureau de Blakes à Montréal, Robert Torralbo, sont nombreuses. Toutefois David Torralbo n'en est que plus motivé. "Je suis très heureux de mon choix et j'ai hâte de voir ce que l'avenir va m'apporter."