Aux termes de la convention, les actionnaires de Laidlaw recevront 35,25 $ pour chaque action ordinaire en circulation de Laidlaw. Le conseil d’administration de Laidlaw International a approuvé l’opération et a convenu de recommander aux actionnaires de Laidlaw de voter en faveur de celle ci.

La fusion est assujettie à l’approbation des actionnaires de Laidlaw et de FirstGroup, à certaines approbations réglementaires et à un certain nombre de conditions de clôture usuelles.

En ce qui a trait au droit américain, FirstGroup a été représentée par une équipe de Davis Polk & Wardell, formée de Phillip Mills, Marc Williams, Vladimir Shendelman, Jason McCullough, Josh Penner, Angela Doolan et Sam Lines (fusions et acquisitions), Kathleen Ferrell, Nora Muller et David Cook (fiscalité), Gail Flesher, Loyti Cheng, Hayden Baker et Elisabeth Hanratty (environnement), Jack Wright, Bernice Grant et Tamar Croog (emploi), Regina Chang (immobilier), Giorgio Bovenzi (insolvabilité), Ronan Harty et Stephen Pepper (concurrence), et Frank Azzopardi et Stefan Quick (propriété intellectuelle). Laidlaw International Inc. a été représentée, relativement au droit américain, par Skadden, Arps, Slate, Meagher & Flom LLP, tandis que Stikeman Elliot a agi à titre de conseillers juridiques de Laidlaw, en ce qui a trait au droit canadien.