Nouvelles

Décès d’un ancien juge

Main image

Didier Bert

2023-01-10 15:00:00

Cet ancien juge de la Cour du Québec a eu un parcours hors normes. Il s’est éteint…

Maximilien Polak s’est éteint... Source: Famille
Maximilien Polak s’est éteint... Source: Famille
L’ancien juge Maximilien Polak s’est éteint à l’âge de 92 ans.

Originaire des Pays-Bas, Maximilien Polak a étudié en Europe jusqu’à obtenir une licence en droit de l’Université de Leiden en 1952. La même année, il arrive au Canada.

« Il voulait suivre ma mère, dont la famille avait décidé de s’installer aux États-Unis », raconte son fils Michael Polak, lui-même avocat-conseil principal chez Gattuso Bouchard Mazzone.

Finalement, les deux amoureux s’installent à Montréal.

« Mon père était fier de son parcours, celui d’un jeune homme arrivé sans le sou, sans connaître personne, sans maîtriser l’anglais ni le français », souligne Michael Polak.

À son arrivée à Montréal, Maximilien Polak se met au travail. « Il nettoyait les planches à la compagnie Farine Four Roses. » Le jeune immigrant poursuit ses études de droit à Montréal. Il devient bachelier ès arts et diplômé en droit de l’Université de Montréal en 1958. Il est admis au barreau du Québec la même année.

En 1960, Me Maximilien Polak commence sa carrière d’avocat en se joignant au cabinet Shriar et Polak. En 1969, l’avocat est nommé juge municipal à Côte-Saint-Luc, où il exerce durant une décennie. Parallèlement, il devient le vice-président de la Conférence des juges municipaux de la province de Québec.

Maximilien Polak. Source: Assemblée nationale
Maximilien Polak. Source: Assemblée nationale
En politique

Maximilien Polak se lance ensuite dans l’arène politique. Il est élu député libéral dans Sainte-Anne en 1981, puis réélu en 1985. Il devient le whip adjoint du gouvernement de Robert Bourassa du 16 décembre 1985 au 9 août 1989. Il décide de ne pas se représenter comme député en 1989.

L’année suivante, Maximilien Polak est nommé juge à la Cour du Québec, jusqu’à sa retraite en 2000. Il exerce alors comme juge suppléant jusqu’en 2005.

À l’issue de ses fonctions de juge, Maximilien Polak se réinscrit au barreau du Québec en 2006. Il tient alors des conférences dans le domaine du droit des aînés. En 2008, l’avocat est nommé juge-arbitre: il siège en appel des décisions du conseil arbitral en matière de Loi sur l’assurance-emploi, à la Cour fédérale.

Maximilien Polak ne cessera ses activités professionnelles qu’en 2014. « Mon père a été actif jusqu’à l’âge de 84 ans », pointe Michael Polak. « Il a arrêté pour prendre soin de ma mère jusqu’à la fin de sa vie. »

L’ancien juge a même été surpris de voir son fils prendre sa retraite. « Quand je lui ai annoncé mon intention de prendre ma retraite, il était surpris, parce qu’il pensait que tout le monde travaillait jusqu’à l’âge de 84 ans, comme lui! »

Un juge humaniste

Comme juriste, Maximilien Polak était sensible au sort des personnes de condition modeste. « Mon père a été le député du comté le plus pauvre du Québec, et il s’occupait beaucoup des plus pauvres », témoigne Michael Polak. Devenu juge, Maximilien Polak aura constamment fait preuve d’humanisme. « Il a toujours donné sa chance au coureur, même quand un accusé était déclaré coupable. Il terminait toujours en disant quelques mots au coupable, pour l’encourager à faire mieux, à s’occuper de sa famille. Il avait le coeur tendre pour tout le monde.»

Homme de sagesse appréciant l’humour, Maximilien Polak a assurément transmis le goût du droit à deux de ses enfants. Outre Michael, sa fille Carolyn Polak est, elle aussi, avocate, spécialisée en droit de la famille, associée chez Devine Schachter Polak. Son autre fille est l’écrivaine Monique Polak.

Maximilien Polak a été le président de la Chambre de commerce Canada-Hollande. Il a également œuvré comme commissaire et membre du bureau de direction du Conseil scolaire de l’Île-de-Montréal. Il a été président du Lions Club.
5412

1 commentaire

  1. Denis Godbout
    Denis Godbout
    il y a un an
    Sympathies
    My sincere sympathies Carolyn and Michael on the occasion of your dad passing away. I was not aware of your father's bio, it is very impressive, quite a man.

Annuler
Remarque

Votre commentaire doit être approuvé par un modérateur avant d’être affiché.

NETiquette sur les commentaires

Les commentaires sont les bienvenus sur le site. Ils sont validés par la Rédaction avant d’être publiés et exclus s’ils présentent un caractère injurieux, raciste ou diffamatoire. Si malgré cette politique de modération, un commentaire publié sur le site vous dérange, prenez immédiatement contact par courriel (info@droit-inc.com) avec la Rédaction. Si votre demande apparait légitime, le commentaire sera retiré sur le champ. Vous pouvez également utiliser l’espace dédié aux commentaires pour publier, dans les mêmes conditions de validation, un droit de réponse.

Bien à vous,

La Rédaction de Droit-inc.com

PLUS

Articles similaires