Nouvelles

Une avocate sur TikTok sous enquête

Main image

Marie-ève Buisson

2023-03-16 15:00:00

Après avoir reçu plusieurs plaintes, une avocate qui utilisait TikTok pour faire de la vulgarisation juridique se retrouve sous enquête du Barreau…

Vivan Nguyen, une avocate travaillant à son compte, se retrouve sous enquête du Barreau à cause de plusieurs plaintes de la DPJ concernant des vidéos qu’elle aurait publiées sur TikTok.

Le Barreau aurait qualifié son contenu comme étant « hautement problématique, tendancieux et de mauvais goût évident ».

@nguyen.vivan #plainte #barreau #avocate #famille #jeunesse #dpj ♬ Strawberry - Prod. By Rose


@nguyen.vivan Replying to @Vivan Nguyen Avocate inc. #avocat #barreau #quebec ♬ Ruby Sparks (Slowed) - Monét Ngo


« Ce que je suis en mesure de dire c’est que le Barreau se dit préoccupé par mon contenu publié en ligne. Selon eux, mes vidéos feraient l’objet d’inconduites professionnelles ou de violations au code de déontologie ».

La professionnelle utilisait la plateforme depuis janvier de cette année. Elle a choisi de retirer les quatre vidéos qui ont fait l’objet de plaintes afin de respecter l’enquête en cours.

« J’ai retiré les vidéos pour démontrer mes bonnes intentions et ma bonne foi envers le Barreau. Je ne veux pas être dans le trouble et je ne veux pas leur manquer de respect », explique-t-elle.

L’avocate a également fait le choix de ne pas publier de nouveau contenu. « J’ai dit au Barreau que j’allais arrêter de faire du contenu pendant l’enquête. Je mets donc sur pause ma présence sur TikTok », ajoute-t-elle.

Voici en rafale l’objet des plaintes:

- Une plainte concernant une vidéo sur la prévention du suicide (plainte faite par la direction des affaires juridiques de la DPJ);
- Une plainte concernant une vidéo qui donne le lien vers un reportage de Bell Média sur la DPJ (plainte faite par la direction des affaires juridiques de la DPJ);
- Une plainte concernant une vidéo où l’avocate parle d'Élisabeth Rioux (procès public de son ex, criminel en prison et il est sorti de prison) (plainte anonyme);
- Une plainte concernant une vidéo où l’avocate parle des failles du système de la DPJ (plainte anonyme).

Selon Érik Morissette, avocat spécialisé en droit disciplinaire chez Fasken, le Barreau pourrait s’appuyer sur l’article 59.2 du Code des professions pour expliquer sa décision:

59.2. Nul professionnel ne peut poser un acte dérogatoire à l’honneur ou à la dignité de sa profession ou à la discipline des membres de l’ordre, ni exercer une profession, un métier, une industrie, un commerce, une charge ou une fonction qui est incompatible avec l’honneur, la dignité ou l’exercice de sa profession.

Les avocats et TikTok

Parmi ses 25 000 abonnés, plusieurs d’entre eux se disent choqués de voir Me Nguyen quitter la plateforme.

« Si tu as eu une plainte, c’est que tu déranges, alors tu fais très bien ton travail. Lâches pas, tu vas trouver une alternative ».

« Ridicule une plainte au barreau! Tu ne fais que faire part des lois en tant qu’avocate. Tu mets la société au courant de nos droits, voyons donc! »

« J'aime bien ton contenu. Merci quand même pour la vulgarisation du droit ! Courage pour la suite ».

Me Nguyen voulait d’abord et avant tout donner de l’information juridique gratuite aux parents avec TikTok. « Partager mes connaissances en droit de la famille et de la jeunesse en ligne est ma façon d’avoir un impact positif à grande échelle. C’est une forme de pro bono, de donner au suivant. », a-t-elle confié au journal Métro.

Vivan Nguyen n’est pas la seule avocate au Québec à utiliser TikTok pour faire de la vulgarisation juridique. Plusieurs comme Chanel Alepin, Alexandre Langlois ou Aicha Tohry sont des habitués de l’utilisation de la plateforme dans leur quotidien.

Dans un post TikTok, l’avocate Chanel Alepin mentionne que « faire de l’humour de bureau, démystifier un peu l’ambiance d’un cabinet, ce n’est pas un crime ».

@alepingauthier

Merci pour votre contenu Dr Tiktok

♬ son original - Alepin Gauthier Avocats????????‍⚖️


Pour le moment, aucun autre avocat ne semble avoir reçu de plaintes concernant leur contenu publié sur la plateforme. Le Barreau ne s’est pas encore positionné à savoir si l’application TikTok devait ou non être interdite aux avocats.
12984

2 commentaires

  1. Anonyme
    Anonyme
    il y a un an
    Monsieur
    Et Me Leonardo Rizzuto, co-chef de la mafia Montréalaise, le Barreau ne s'en préoccupe pas. Arrêtez d'avoir peur du Barreau.

  2. YB
    Pommes et oranges
    Ne pas mélanger des pommes avec des oranges...

    Quant à moi, j'y vois une énième manifestation de la sélection naturelle.

Annuler
Remarque

Votre commentaire doit être approuvé par un modérateur avant d’être affiché.

NETiquette sur les commentaires

Les commentaires sont les bienvenus sur le site. Ils sont validés par la Rédaction avant d’être publiés et exclus s’ils présentent un caractère injurieux, raciste ou diffamatoire. Si malgré cette politique de modération, un commentaire publié sur le site vous dérange, prenez immédiatement contact par courriel (info@droit-inc.com) avec la Rédaction. Si votre demande apparait légitime, le commentaire sera retiré sur le champ. Vous pouvez également utiliser l’espace dédié aux commentaires pour publier, dans les mêmes conditions de validation, un droit de réponse.

Bien à vous,

La Rédaction de Droit-inc.com

PLUS

Articles similaires