Carrière et Formation

Comment devenir juge

Main image

Marie-ève Buisson

2023-03-20 14:15:00

Après plusieurs années de pratique, vous pensez à devenir juge, mais vous ne savez pas comment? Deux anciens juges donnent leurs trucs et astuces pour y arriver!

Mes Louis LeBel et François Rolland. Source: Langlois
Mes Louis LeBel et François Rolland. Source: Langlois
Vous rêvez d’une carrière à la magistrature mais vous ne savez pas si vous avez le profil type? Droit-Inc a rencontré deux anciens juges, Mes Louis LeBel et François Rolland pour en discuter.

Louis LeBel est un juge à la retraite de la Cour suprême du Canada où il a siégé de 2000 à 2014. Il est avocat-conseil chez Langlois depuis 2015 et juge en résidence à la Faculté de droit de l’Université Laval.

François Rolland est présentement avocat-conseil, médiateur et arbitre au sein du groupe de litige chez Langlois. Il a été juge à la Cour supérieure de 1996 à 2015 dont juge en chef de 2004 à 2015.

« Il a présidé de nombreux procès dans tous les domaines du droit, en matière commerciale, d’actions collectives, d’insolvabilité et de réorganisation de sociétés ainsi que des litiges en matière matrimoniale », peut-on lire sur le site du cabinet.

Quelles questions doit-on se poser lorsqu’on pense à devenir juge?

F: Il faut d’abord se demander si c’est un mode de vie qui nous convient. Lorsqu’on devient juge, on ne peut pas faire les mêmes activités que lorsqu’on était avocat. Vous ne pouvez pas être impliqué ou siégé sur un conseil d’administration d’un organisme à but lucratif, par exemple.

Devenir juge, c'est aussi accepter de beaucoup travailler. Les gens croient parfois que la vie de juge se déroule entre 9h et 16h30, mais ce n’est pas le cas. Nous n’arrêtons pas de travailler à 16h30.

Il faut parfois, le soir, préparer un jugement, prendre des notes, réviser, il faut aussi élaborer un plan pour le prochain jugement, etc. Ce n’est pas pour rien que les nouveaux juges souffrent souvent de surmenage. La vie d’un juge est complètement différente de celle d’un avocat.

Vous devez aussi vous demander si vous êtes prêt à vous déplacer. Le métier demande parfois de vous déplacer pendant une semaine dans une autre ville. Si vous avez une petite famille, vous devez en discuter ensemble afin de voir si ce mode de vie vous convient.

Combien d’années d’expérience ça prend pour devenir juge?

F: La loi sur les juges prévoit qu’il faut avoir été avocat pendant au moins 10 ans, tant au niveau provincial que fédéral. Mais en pratique, il faut avoir été avocat pendant au moins 20 ans. Les juges nommés ont en moyenne 45-50 ans.

Il existe tout de même des exceptions. À la Cour du Québec, par exemple, les juges sont nommés beaucoup plus jeunes. Ils peuvent être nommés après une douzaine d’années de pratique seulement.

L: On remarque aussi qu’il y a de plus en plus de juges qui accèdent à la magistrature après avoir fait une carrière universitaire plutôt que dans la fonction publique.

Quand j’ai commencé à pratiquer, le profil type d’un juge était d’avoir une longue expérience comme plaideur en matière civile, en assurance ou en droit des affaires. Vous auriez rarement trouvé quelqu’un qui venait directement du milieu académique. Les choses changent!

Quelles qualités doit-on avoir pour être juge?

F: Il y a deux qualités essentielles que nous devons avoir si nous voulons être juge. C’est l’empathie et l’écoute. Il faut faire preuve d’une grande empathie puisque nous sommes là pour régler des différends. Il faut aussi être à l’écoute pour bien comprendre chaque partie pour ensuite prendre une décision.

Il faut rester calme et patient tout en gardant une certaine rigueur. Également, il faut être capable de prendre des décisions, car notre métier consiste à trancher entre deux parties. On a parfois des décisions plus difficiles à prendre et il faut avoir confiance en notre jugement.

L: Il faut en effet avoir une certaine confiance en nous-mêmes. J’ai observé plusieurs fois certains juges qui étaient dans l’incertitude et dans l’angoisse lorsqu’ils devaient prendre une décision. Il ne faut pas entrer dans la magistrature en pensant tout de suite que ça va être difficile sinon vous allez vivre une expérience assez négative.

Il faut aussi être prêt à élargir ses connaissances. Lorsque vous entrez à la magistrature, vous allez parfois devoir travailler dans des tribunaux plus spécialisés que vous connaissez moins. Vous devez donc être prêt à faire face à de nouvelles situations et de nouvelles informations.

Est-ce qu’on doit avoir des contacts et des amis dans la magistrature pour avoir plus de chance d’être nommé juge?

F: Dans le formulaire que vous devez remplir pour demander à être juge, vous devez inscrire des références. Donc de ce côté-là oui, vous devez avoir quelques contacts dans le milieu. Par contre, je dirais qu’il faut d’abord et avant tout être connu dans le milieu juridique.

Le comité qui évalue votre candidature, par exemple, va regarder s’il vous a déjà vu comparaître devant un juge. Il va prendre en compte votre réputation dans le milieu juridique, car lorsque vous devenez juge, vous devez donner l’exemple. Le comité doit s’assurer que vous avez l’estime de vos collègues et une bonne réputation dans la société en général.

Qu’est-ce que je dois faire pour améliorer mes chances de devenir juge?

F: C’est toujours gagnant de voir un candidat à la magistrature s’impliquer dans la communauté juridique ou siéger sur des organismes à but non lucratif. Ça montre que vous êtes soucieux du bien-être de la collectivité dans son ensemble.

Moi, ça m’impressionne toujours de voir un candidat mettre en place une organisation pour aider les jeunes ou pour aider des immigrants à s'intégrer dans leur milieu, par exemple. On voit que ces personnes-là sont bien intentionnées et qu'elles veulent aider la communauté en général. Ça fait de bons candidats pour devenir juge.

L: Vous devez comprendre comment le système fonctionne et pour cela, il faut que vous ayez développé une formation substantielle dans plusieurs branches du droit. À l’heure actuelle vous ne saurez pas tout, mais vous saurez au moins comment le système marche. Continuez d’apprendre et à avoir confiance en vous.
11235

5 commentaires

  1. Anonyme
    Anonyme
    il y a un an
    Autre truc
    Être notaire.

    • Avocat
      Avocat
      il y a un an
      Ou encore...
      ... courir les cocktails du Barreau.

  2. Anonyme
    Anonyme
    il y a un an
    Il sait tout
    @ Jacques B. tu dois savoir comment faire

  3. Anonyme
    Anonyme
    il y a 9 mois
    Comment devenir juge ?
    En fourrant tout le monde en tant qu’avocat !

  4. Anonyme
    Anonyme
    il y a 9 mois
    On peut être totalement nul, si on a les bons contacts politiques
    De nombreux juges n'ont aucune des qualités décrites dans cet article.

    Il y a quelques années, un juge le la C.S., du distict de Montréal, issue d'une illustre lignée, a même été discrètement invité à tirer sa révérence après un commentaire de trop. Ce n'était pas sa première bévue, mais cette fois là il a eu la maladresse de ramer à contre-courrant d'une idéologie très à la mode en occident.

    Au lieu de nous saouler avec un autre article dans lequel on préfère parler des lieux communs plutôt que de l'éléphant dans la pièce (les Mme "Post-it" travaillant dans l'ombre), les juges retraités feraient mieux d'employer leur temp libre à faire pression pour des réformes sur la nomination des juges, sans quoi les sondages populaire vont finir par classer les juges au même rang que les vendeurs de voiture usagées.

Annuler
Remarque

Votre commentaire doit être approuvé par un modérateur avant d’être affiché.

NETiquette sur les commentaires

Les commentaires sont les bienvenus sur le site. Ils sont validés par la Rédaction avant d’être publiés et exclus s’ils présentent un caractère injurieux, raciste ou diffamatoire. Si malgré cette politique de modération, un commentaire publié sur le site vous dérange, prenez immédiatement contact par courriel (info@droit-inc.com) avec la Rédaction. Si votre demande apparait légitime, le commentaire sera retiré sur le champ. Vous pouvez également utiliser l’espace dédié aux commentaires pour publier, dans les mêmes conditions de validation, un droit de réponse.

Bien à vous,

La Rédaction de Droit-inc.com

PLUS

Articles similaires