Me Manuelle Oudar fait partie des nominés. Photo : Site web de la Commission des normes, de l'équité, de la santé et de la sécurité du travail
Me Manuelle Oudar fait partie des nominés. Photo : Site web de la Commission des normes, de l'équité, de la santé et de la sécurité du travail
À chaque année, l’Université Laval organise sa très courue Journée d’étude sur les réclamations sur contrats pour l’industrie de la construction à Montréal et à Québec.

Pandémie oblige, celle du 16 février se déroulera en ligne, mais aussi le 17 février!

La programmation a en effet été doublée pour cette 20e édition et fait la part belle aux spécialistes juridiques de la province. Une quinzaine de conférences sont prévues en direct sur une plateforme web créée spécialement pour l’occasion.

Me Manuelle Oudar, présidente du CA et chef de la direction de la CNESST, est d’ailleurs la conférencière d’honneur et informera les participants sur « La CNESST ou comment innover en règlement de conflits » le 16 février.

« On est très, très contents de l'avoir », se réjouit Lydia Desjardins, chargée de communication à la formation continue et de la Faculté sciences et génie. « C’est très d'actualité. tout ce qui touche à la CNESST! »

Quoi d’autre? Voici les conférences prévues lors des deux journées, et qui seront disponibles par la suite pour être revisionnées par les participants.

16 FÉVRIER
  • « Les donneurs d’ouvrages publics face aux réclamations des entreprises de construction », par Me Simon Bégin
  • « La responsabilité professionnelle des architectes et des ingénieurs : mieux vaut prévenir que guérir! », par Me Samuelle Massicotte
  • « Revue des réclamations récentes en matière de contrat de construction jugées par les tribunaux – Faits saillants », par Me Isabelle Simard et Me Alain Provencher
  • « L’arbitrage intérimaire : survol de ce mode moderne de règlement des différends », par Me Sophie Truesdell-Ménard
  • « Le mode de réalisation de type "conception-construction" », par Me Mathieu Comeau
  • « Intégration et applications du drone en ingénierie et réglementation canadienne », par Jonathan Bussières

17 FÉVRIER
  • « Prévenir des litiges au moyen de la gestion intégrée des risques en 2021 et au-delà », par Me Vassilis Fasfalis
  • « La simulation 4D pour l’évitement et le traitement des réclamations avec délais dans l’industrie de la construction », par Michel Guèvremont
  • « Revue de la jurisprudence marquante de l’année 2020 en droit de la construction », par Me Nicolas Gosselin
  • « Les produits d'assurance propres aux ouvrages de construction : étendue de la couverture et considérations pratiques », par Me Élif Oral
  • « Réclamations pour les coûts supplémentaires et les retards; Principes de calcul », par Jean Hudon
  • « Réconcilier contrats publics et intérêt public : pour un nouveau modèle du pouvoir contractuel de l’État », par Antoine Pellerin
  • « Comment optimiser la tenue des dossiers et documents sur les projets : les meilleures pratiques », par Me Geneviève Bergeron et Me Mélanie Jacques
Les participants pourront poser des questions comme si l’événement se passait en chair et en os, en écrivant une question de façon anonyme ou non lors des conférences. Les conférenciers répondront d’abord aux questions qui reviennent le plus souvent et aux autres ensuite.

Encore plus de jurisprudence!

Cette année, l’organisation a décidé de gâter ses participants en doublant le contenu le plus populaire de la Journée d’étude sur les réclamations sur contrats : la jurisprudence.

« On voit l’intérêt d'une année à l'autre pour la jurisprudence, souligne Lydia Desjardins. Cette année, on a doublé le temps alloué à ce sujet-là, et on a donné plus de temps aux conférenciers, qui généralement en manquent pour couvrir tout ce qui s'est passé dans l'année. »

Ce n'est pas la seule bonne nouvelle, et de loin! Étant donné que l’événement se déroule en ligne, l’Université Laval a décidé de diminuer le coût de participation à sa Journée d’étude sur les réclamations sur contrats.

Au lieu de 795 $ l’an dernier (et l’événement était quand même à guichets fermés!), il en coûtera 545 $ pour participer. Pour les chanceux étudiants, on parle de 225 $ pour les deux journées de conférences. Des tarifs de groupe intéressants sont aussi disponibles.

Plus de détails par ici!