Me André Lepage. Photo : Site web de BCF
Me André Lepage. Photo : Site web de BCF
Droit-inc veille au grain.

Pour cette nouvelle édition, voici notre tour d’horizon des nouvelles des bureaux, une façon de vous offrir un aperçu des actualités, petites et grandes, de vos cabinets favoris. Ou pas…

BCF Avocats d’affaires

Amateur de hockey, attachez votre tuque.

Saviez-vous que Me André Lepage, associé en droit du travail, s’est entretenu avec Jasmin Leroux de l’émission Hockey Le Magazine?

L’entretien portait sur les particularités du processus d’arbitrage salarial. Me Lepage a notamment représenté plus de la moitié des demandes d’arbitrages salariaux déposées par les joueurs lors de la saison 2020-2021.


Source : Youtube / Hockey Le Magazine

Borden Ladner Gervais

Me Eloïse Gratton, associée, sera conférencière au HEC Forecast.

La Barreau 1998 abordera l’utilisation de l’IA en termes d’éthique et de gouvernance, notamment en ce qui concerne la gestion des renseignements personnels et la protection de la vie privée.

Cain Lamarre
Cain Lamarre
Cain Lamarre

Me Catherine Béland, notaire chez Cain Lamarre, a dressé le bilan de sa première année à titre d’associée au bureau de Montréal.

« Déjà une année d’écoulée à titre d’associée…. Et quelle année!!! », exprime-t-elle d’emblée.

Me Béland se spécialise dans la mise en place de copropriétés. Elle accompagne les promoteurs dans le développement de leurs projets immobiliers chez Cain Lamarre, depuis 2015.

Me Catherine a conclu sa rétrospective sur une note positive, en faisant valoir que son avenir rime avec celui de Cain Lamarre.

« Le futur nous appartient et j’ai bien hâte de continuer à collaborer avec mes associés.es, les professionnels.les et le personnel administratif de la grande famille Cain Lamarre! ».

Davies Ward Phillips & Vineberg

Le cabinet Davies a confirmé sa participation à un partenariat impliquant de grands cabinets d’avocats canadiens qui se sont engagés à verser 1.75 million de dollars au programme de soutien aux futurs avocats noirs.

Le programme Blake Future Lawyers, communément appelé BFL, vise à favoriser l’inclusion, l’épanouissement et la promotion des minorités dans la profession juridique.

Me Jean-Bernard Dehaut. Photo : Site web de De Grandpré Chait
Me Jean-Bernard Dehaut. Photo : Site web de De Grandpré Chait
De Grandpré Chait

Saviez-vous que Me Jean-Bernard Dehaut a déjà partagé ses connaissances juridiques auprès des étudiants en ingénierie de l’Université Concordia?

L’événement, qui s’est déroulé le 18 février dernier, a pris la forme d’une conférence portant sur les garanties en droit de la construction et leurs implications.

Me Dehaut a expliqué les différents types de garanties ainsi que l’exonération de responsabilité.

Dunton Rainville

Me Jean-Maxim LeBrun, avocat et associé chez Dunton Rainville, a récemment été nommé président du conseil d’administration de l’organisme « Bien fait ici ».

Cet organisme à but non lucratif a pour mission d’encourager l’achat de matériaux de construction de qualité et autres articles faits au Canada.

Fasken

Avez-vous consulté le dernier bulletin du cabinet Fasken?

Préparée par ses équipes juridiques, la dernière édition couvre diverses notions, comme celle de franchisage et de vie privée, dont les récents amendements adoptés dans le cadre de l’étude détaillée du PL64.

Osler
Osler
Osler

L’équipe de direction du cabinet Osler semble se réjouir.

Le cabinet a en effet annoncé que son premier groupe du droit de la propriété intellectuelle a réussi à obtenir l’« argent » dans les catégories « cabinet » et « cabinets luttant contre la contrefaçon » de l’édition 2021 du répertoire World Trademark Review 1000.

Le cabinet a obtenu cette distinction pour une quatrième année consécutive.

ROBIC

Le cabinet Robic peut se targuer d’une nouvelle distinction.

Cinq de ses associés, en effet, ont été reconnus par Martindale-Hubbell Peer Review Rating, soit : Mes Laurent Carrière, Barry Gamache, François Painchaud, Nicolas Sapp et Bob H. Sotiriadis.

Martindale-Hubbell évalue les avocats en fonction de leur « capacité juridique » et de leurs « normes éthiques » à partir d’un système d’évaluation par les pairs.