Liza Metmer, étudiante à la deuxième année et Pierre-Simon Cleary étudiant et finissant en troisième année en droit. Photos : Facebook
Liza Metmer, étudiante à la deuxième année et Pierre-Simon Cleary étudiant et finissant en troisième année en droit. Photos : Facebook
Liza Metmer, étudiante à la deuxième année et Pierre-Simon Cleary étudiant et finissant en troisième année en droit, tous les deux à l'UQAM ont lancé un projet de concours de plaidoirie avec une formation préalable offerte à ceux qui souhaitent participer.

Tous les deux sont coprésidents du comité sur la pratique du droit civil et ils ont monté ce projet en collaboration avec le comité Face à Face. Plus qu'un simple concours, ils l'ont pensé comme un moyen de contrer l'isolement qu'entraîne la pandémie.

« C'est notre façon de nous rencontrer et d'essayer de trouver la "normalité étudiante". En effet, ce projet n'était qu'une idée qu’il a vu le jour à l’aide des efforts d’une équipe incroyable. Nous avons lancé nos inscriptions pour les joutes de débats et nous voyons que les gens veulent échanger et débattre, briser la routine. Ils veulent être proches du public et de nos juges , ils veulent changer d'air et briser l'isolement », indique Liza Metmer.

Les organisateurs rappellent aussi que dans la pratique quotidienne des juristes, il y a « la plaidoirie, l'échange, le raisonnement et le travail d'équipe ».

Tous les étudiants des baccalauréats de droit, de sciences politiques et ceux
de relations internationales et droit international sont invités à participer. Ils ne seront pas laissés à eux-mêmes, puisque les organisateurs ont pensé à tout: ils proposent des formations pour se préparer aux débats.

Ces formations seront dispensées par des enseignants. La première formation qui a déjà eu lieu a été menée le 11 février dernier par Me Guy Bertrand et comptait 60 personnes.

Prochainement, la professeure du département de sciences politiques, Isabelle Gusse, spécialisée dans l'argumentation politique, ainsi qu'Amanda Fakhiri détentrice d'un bac en développement international de l'Université McGill et actuellement en maîtrise en science politique à l'Université de Montréal,animeront une formation.

Les élèves apprendront la préparation et l'organisation à un débat argumentaire ou encore l'importance de la prise de parole en public.

Quant aux joutes et débats, ils seront lancés très prochainement et se feront en équipe de deux. Les joutes dureront 15 minutes et les sujets de débats seront révélés 3 jours en avance. Le premier aura lieu le 25 mars.

Les organisateurs indiquent que les débats se veulent «accessibles et décontractés, le but est de se sentir à l'aise et d'offrir une belle expérience aux étudiantes et étudiants».

Dans leur rôle de juges, les professeurs décerneront la victoire à une des parties à l'aide d'un barème préalablement établi. À la fin, une bourse de 150 dollars sera remise aux grands gagnants.

Pour visualiser la vidéo de présentation, cliquez ici.