Certains grands cabinets ont déjà adopté des politiques concrètes... Sources : LinkedIn et Shutterstock
Certains grands cabinets ont déjà adopté des politiques concrètes... Sources : LinkedIn et Shutterstock
Certains grands cabinets ont déjà adopté des politiques concrètes concernant la vaccination obligatoire contre la COVID-19.

Ces mesures, encouragées par les gouvernements, ont pour but de permettre aux travailleurs de revenir graduellement dans les bureaux.

Voici notre tour d'horizon des cabinets...

McCarthy Tétrault

Le cabinet McCarthy Tétrault demande une preuve de vaccination complète à ses employés qui souhaitent travailler dans ses bureaux.

« Au cours des 18 derniers mois, nous avons fait tout notre possible pour assurer la sécurité de nos employés. Il est important que nous nous retrouvions tous, mais nous devons le faire en respectant les mesures sanitaires pour la sécurité de tous, notamment la santé des membres du cabinet » déclare Dave Leonard, chef de la direction et associé de McCarthy Tétrault.

Depuis le 23 août 2021, tous les membres du cabinet doivent montrer une preuve de vaccination complète pour travailler dans les bureaux ou participer à un événement sur place ou à l’extérieur des bureaux.

Toutefois, les personnes qui ne peuvent être vaccinées pour des raisons médicales ou autres, peuvent demander une exemption. Ainsi, le cabinet leur fera des accommodations.

De plus, le cabinet a mis en place un retour graduel au bureau à partir du début du mois d’octobre. Les employés pourront venir au bureau une fois par semaine. Les présences seront augmentées au fur et à mesure dans le but d’atteindre trois jours par semaine d’ici la fin de l’année.

Un système virtuel de réservation de bureau a également été mis en place pour faciliter les contacts et pour mieux gérer le respect des mesures sanitaires.

Fasken

À partir du mois de septembre, Fasken autorise les personnes doublement vaccinées à venir travailler au bureau.

Elles pourront également participer aux rassemblements organisés par le cabinet. Toutefois, le passeport vaccinal sera requis.

Osler

Osler a également adopté une politique de vaccination obligatoire.

À partir du 2 septembre 2021, tous les employés devront être entièrement vaccinés pour pouvoir accéder à l'un de ses bureaux.

Davies

À partir du 7 septembre 2021, Davies exige que tous les membres du cabinet, clients et visiteurs soient entièrement vaccinés s’ils souhaitent accéder aux bureaux.

Dentons

Tous les associés, employés et visiteurs du cabinet Dentons devront être entièrement vaccinés pour accéder aux bureaux.

Toutefois, le cabinet offre des accommodements pour les personnes qui ne peuvent pas se faire vacciner pour des raisons médicales ou religieuses.

Aussi, des tests rapides seront disponibles à la demande des membres et des visiteurs du cabinet.

Cette politique restera en vigueur pendant les périodes où le risque de transmission de la COVID-19 dans les collectivités est élevé. Elle sera évaluée chaque mois après consultation avec des conseillers médicaux.

Degrandpré Chait

Le cabinet De Grandpré Chait applique la politique du télétravail depuis mars 2020.

En considérant les avis de la santé publique, le cabinet applique toujours cette mesure et sera révisée en fonction des décisions gouvernementales à venir.

Norton Rose Fulbright

À partir du 15 septembre prochain, Norton Rose Fulbright demandera une preuve de vaccination complète à ses employés pour revenir travailler au bureau.

Depuis le début de la pandémie, le cabinet a encouragé ses employés à travailler à la maison et la majorité l’a fait.

À partir de cet automne, il y aura trois nouveaux modes de travail qui entreront en vigueur si les circonstances le permettent. En effet, les employés pourront choisir de travailler uniquement au bureau ou de travailler uniquement à domicile ou choisir le mode hybride soit entre bureau et maison).

Cette nouvelle politique plus flexible a déjà été communiquée à tous les employés.

Borden Ladner Gervais

Selon un récent sondage réalisé par BLG, 97% des employés ont révélé qu’ils ont été doublement vaccinés.

Pour les bureaux de Vancouver et Calgary, seules les personnes entièrement vaccinées, ayant reçu un vaccin approuvé par Santé Canada, seront autorisées à travailler au bureau ou un événement du cabinet, à partir du 13 septembre prochain.

Cette politique sera en vigueur à partir d’octobre ou novembre dans les bureaux de Toronto, Ottawa et Montréal.

Aussi, des accommodements sont prévus pour les personnes qui ne peuvent pas se faire vacciner pour des raisons médicales ou religieuses ou tout autre motif d’affaires essentiels.

BCF

Le cabinet nous a informé qu’ils évaluent les différentes options et qu’ils continuent de suivre de près l’évolution de la situation et les consignes sanitaires.

ROBIC

Au moment de rédiger l’article, le cabinet ROBIC est toujours en train d’analyser la situation et ne s’est pas encore positionné concernant la vaccination obligatoire des lieux de travail.

Woods

Au moment de rédiger l’article, Woods continue à suivre les directives du gouvernement.

Même si la vaccination n’est pas obligatoire pour ses employés, les consignes sanitaires en vigueur sont toujours en place au sein du cabinet.

Au moment de rédiger l’article, certains cabinets contactés ne nous ont jamais répondu ou n’ont pas souhaité nous partager leurs politiques en place.