Mes Alfred Buggé, Laurent Dionne-Legendre, Anthony Coppola, Neil Hazan et Fred Pletcher. Sources: Sites web du groupe Mach et de BLG et LinkedIn
Mes Alfred Buggé, Laurent Dionne-Legendre, Anthony Coppola, Neil Hazan et Fred Pletcher. Sources: Sites web du groupe Mach et de BLG et LinkedIn
Le Groupe Mach est en voie de compléter sa plus importante transaction à ce jour. Le promoteur immobilier, l’un des plus importants au Canada, annonce la signature d’un accord en vue de l’acquisition de 42 propriétés qui font partie du portefeuille du Fonds de placement immobilier Cominar.

« Nous pouvons être fiers de maintenir ce portefeuille dans des intérêts québécois. Notre vision de détention à long terme de nos actifs permettra de renforcer les opportunités de croissance et de développement de ces propriétés tout en étant au bénéfice des locataires, des employés et des collaborateurs », a déclaré Vincent Chiara, président et fondateur MACH, par voie de communiqué.

Le groupe Mach est représenté, dans le cadre de cette transaction, par près d’une demi-douzaine de juristes. À l’internet, la firme est représentée par Mes Alfred Buggé, Laurent Dionne-Legendre et Anthony Coppola. Elle est aussi assistée à l’externe par Me Neil Hazan, de BLG à Montréal, et Me Fred Pletcher, de BLG à Vancouver.

Le Fonds de placement immobilier Cominar est de son côté représenté par Mes Brigitte Dufour et Andrée Lemay Roux. Ils travaillent tous les deux pour le Fonds de placement immobilier Cominar.

En vertu d'accords signés qui impliquent plusieurs parties, dont le consortium Canderel, MACH deviendra le seul propriétaire et gestionnaire des immeubles visés.

Me Andrée Lemay Roux. Source: LinkedIn
Me Andrée Lemay Roux. Source: LinkedIn
« Avec cette transaction, nous réaffirmons notre confiance envers le marché des tours à bureaux dans les grands centres comme Montréal, Québec et Ottawa. De plus, nous continuons de miser sur les centres commerciaux régionaux, car ils représentent des actifs dont nous continuons de voir beaucoup de potentiel », ajoute M. Chiara.

Les employés visés par la transaction seront rencontrés par MACH. Le groupe déterminera ensuite le nombre d’embauches et de mises à pied.

MACH dit vouloir prioriser les employés de Cominar. « Au cours des prochaines semaines, nous travaillerons en collaboration avec les gens chez Cominar pour faciliter l'intégration des propriétés ainsi que des employés. Notre objectif est d'assurer la meilleure transition possible tant pour les locataires des immeubles que pour les employés qui seront embauchés par MACH. »

À noter que la transaction devrait être conclue au premier trimestre de 2022. Tout dépend des des approbations des porteurs de parts de Cominar et de la Cour Supérieure du Québec, des approbations réglementaires requises et des conditions de clôture habituelles dans le cadre de telle transaction.