Michael Holmes et Michael Quigley. Sources: LinkedIn et site web de Fiera Capital
Michael Holmes et Michael Quigley. Sources: LinkedIn et site web de Fiera Capital
Ce partenariat entre Fiera Capital et la Financière des avocates et avocats permettra à celle-ci d’orienter ses clients canadiens les plus fortunés vers une expertise de pointe en matière de gestion privée de leurs actifs.

La Financière des avocates et avocats est une filiale de l'Association d'assurances du Barreau canadien.

Seuls les avocats disposant d’actifs investissables supérieurs à un million de dollars pourront se voir proposer cet accès à Fiera Capital dont l’actif sous gestion s’élève à 179,5 milliards de dollars.

Ils pourront confier la gestion sous mandat de leurs actifs à la firme, ce qui leur permet d’accéder aux placements traditionnels, comme les actions et les obligations, mais aussi aux placements alternatifs. « Fiera Capital est un leader dans ce domaine », affirme Michael Quigley, vice-président exécutif et chef mondial de la distribution chez Fiera Capital, en entrevue avec Droit-inc.

Les placements non traditionnels, ou alternatifs, regroupent des catégories d’actifs situés hors des marchés financiers. Fiera Capital investit directement dans des entreprises à travers le monde dans des domaines variés, comme les infrastructures, l’immobilier, l’agriculture, les télécommunications, la dette privée…

Par exemple, dans le domaine de l’agriculture, le gestionnaire d’actifs détient des fermes laitières en Nouvelle-Zélande, la plus grande ferme de sirop d’érable au monde, des fermes produisant des cerises et des pommes sur la côte ouest des États-Unis, énumère Frederick Chenel, vice-président principal et chef de la distribution institutionnelle canadienne chez Fiera Capital.

Et il n’y a pas que l’agriculture. Fiera Capital se présente comme le deuxième investisseur en infrastructures en partenariats public-privé au Canada, par le nombre de projets.

Ces investissements directs se traduisent par une volatilité réduite comparativement aux actions, un rendement qui peut générer des encaisses réinvestissables, et des rendements globaux compétitifs. Les placements alternatifs ont longtemps été utilisés par les grands investisseurs institutionnels, comme les caisses de retraite, avant d’être rendus accessibles aux investisseurs individuels au cours des dernières années.

« Les investisseurs connaissent l’existence des placements non traditionnels, mais ils ne sont pas pour autant familiers avec leur rôle dans un portefeuille complet d’actifs », explique Michael Quigley.

Le partenariat avec Fiera Capital est un moyen supplémentaire pour la Financière des avocates et avocats de fournir des réponses adéquates aux besoins de certains de ses clients, mais aussi de leur fournir des conseils et une éducation financière, affirme Michael Holmes, vice-président, distribution et gestion de patrimoine de la Financière des avocates et avocats. « Les avocats sont des gens très occupés, pointe-t-il. Ils ont besoin du support et de l’éducation financière dont ils ont besoin pour faire croître leurs investissements et protéger leur famille. »