Éric Bédard. Source: Site web de Fasken
Éric Bédard. Source: Site web de Fasken
Fasken mise gros avec ces trois embauches. Et pour cause ! Guy Rouleau, admis au Barreau en 2000, Jocelyn Auger, admis au Barreau en 1997, et Jean-François Noël, admis au Barreau en 2006, sont réputés être de grosses prises.

Ces anciens de BCF Avocats, où ils étaient tous trois associés, ont rejoint le groupe droit des affaires de Fasken en septembre dernier. Ils sont ainsi passés du boulevard René-Lévesque au Square Victoria… sans perdre leur rang d’associés.

« Nous sommes très heureux d’accueillir Guy, Jocelyn et Jean-François chez Fasken, de déclarer Éric Bédard, associé directeur pour la région du Québec. Leur expérience et leur connaissance dans les domaines de la technologie de l’information et des télécommunications et des fusions et acquisitions viennent renforcer la profondeur de notre équipe en droit des affaires et seront des atouts considérables pour nos clients. »

Une discussion à cinq, ça vous dit ? C’est ce que vous offre Droit-inc après avoir questionné les nouvelles recrues de Fasken.

Vous cumulez plusieurs années d'expérience dans le domaine du droit. Qu'est-ce qui vous a poussé à rejoindre le groupe Droit des affaires de Fasken?

Guy Rouleau et Jocelyn Auger : Ce qui nous a attirés à joindre le groupe de droit des affaires est la profondeur de l’équipe en technologies, la présence du cabinet dans ce milieu et l’expansion qu’il a connu, et ce, malgré la pandémie.

Jean-François Noël : Je retrouve chez Fasken des valeurs qui me sont chères, notamment l’excellence et l’importance du service à la clientèle.

Pourquoi avoir quitté BCF, où vous œuvriez tous les trois jusqu'à tout récemment ?

Guy Rouleau, Jocelyn Auger et Jean-François Noël. Source: Site web de Fasken
Guy Rouleau, Jocelyn Auger et Jean-François Noël. Source: Site web de Fasken
Guy Rouleau : J’ai été attiré par la solide réputation de Fasken dans le milieu juridique et le milieu d’affaires, tant au niveau des sociétés émergentes que de la façon dont le cabinet représente des joueurs financiers.

Jocelyn Auger : J’ai été séduit par la plateforme pancanadienne et internationale du cabinet qui rejoint, selon moi, les besoins des clients que nous desservons.

Jean-François Noël : Pour ma part, je connaissais déjà des membres de l’équipe, à les avoir côtoyés dans divers mandats depuis un certain nombre d’années. Je suis persuadé que cela facilitera mon intégration.

De quitter un milieu de travail où nous sommes « enraciné » par le poids des années n’est pas chose aisée. Comment se déroule la transition d’un important cabinet à un autre ?

Guy Rouleau et Jocelyn Auger : La transition se passe très bien. Il y a une belle atmosphère de travail et l’équipe de droit des affaires et les gens qui gravitent autour sont très accueillants. Nous avons été bien soutenus par les différentes équipes administratives lors de nos arrivées et la transition se déroule avec plus de fluidité que ce à quoi nous nous attendions.

Que signifie l’arrivée de Mes Rouleau, Auger et Noël pour le département de Droit des affaires de Fasken?

Éric Bédard : L’arrivée de Guy, Jocelyn et Jean-François, trois associés de haut calibre, vient amplifier la profondeur et la diversité de l’offre en droit des affaires de Fasken au Québec, notamment dans l’écosystème des technologies.

Leur expérience et leur connaissance dans le domaine sont bénéfiques tant pour nos clients que pour le développement de nos jeunes avocats. En plus, Guy, Jocelyn et Jean-François ont accompagné beaucoup d’entrepreneurs. Leurs connaissances des défis des entrepreneurs les aideront à accompagner nos clients dans leur croissance.

Comment s’orientera selon vous le développement du groupe Droit des affaires, chez Fasken, pour les prochaines années?

Éric Bédard : Le groupe de Droit des affaires a le vent dans les voiles. L’arrivée de nos nouveaux collègues s’inscrit dans un contexte de croissance pour Fasken et vient consolider notre place de premier plan dans plusieurs secteurs, dont les technologies, les marchés des capitaux, les fusions et acquisitions et les capitaux privés.

Et pour les carrières respectives de Mes Rouleau, Auger et Noël ? Comment croyez-vous que vos carrières respectives s'orienteront dans les prochaines années?

Guy Rouleau : Je pense que la force du groupe et la structure pancanadienne de Fasken va être bénéfique dans la réalisation de mes mandats

Jean-François Noël : J’ai été séduit par la dynamique de l’équipe, qui met l’emphase sur le développement des affaires. Je pense que ce climat va participer à l’atteinte de mes objectifs professionnels.

Jocelyn Auger : j’ai observé une belle croissance de mes affaires au fil des dernières années. Je pense que la plateforme de Fasken va y contribuer à son tour.