Source: Shutterstock
Source: Shutterstock
L’année 2021 semble avoir été charnière pour les travailleurs américains ; une étude de la firme Gallup révèle qu’ils auraient été moins investis dans le cadre de leur travail par rapport aux années précédentes.

Il s’agirait de la première baisse recensée par la firme au courant de la dernière décennie.

Comment éviter qu’une telle situation se répercute dans les milieux de travail québécois ? Vos avocats se sentent-ils moins soutenus, moins encadrés et moins écoutés ?

Voici quatre conseils de Gallup, repris par le magazine Fast Compagny, pour vous aider à préserver l’enthousiasme de vos salariés.

Les bons outils

Un cordonnier mal chaussé ? Non, merci ! Même s’il peut sembler évident, gardez à l’esprit ce conseil : les avocats doivent disposer des bons outils pour réussir.

Assurez-vous qu’ils puissent évoluer dans un environnement stable, malgré les conditions changeantes liées à la pandémie. Cela implique, en particulier pour les juniors, d’expliciter les attentes que vous avez envers eux, de bien définir leur éventail de tâches et de responsabilités et de leur offrir les ressources juridiques et les outils technologiques dont ils ont besoin pour travailler… et, peut-être, dépasser vos attentes.

La communication est la clé

La communication est essentielle. Les informations véhiculées par le sommet de votre organisation doivent être aussi claires et intelligibles que possible.

Assurez-vous d’être transparent avec vos sociétaires. Vous éviterez de générer chez ces derniers un stress et une confusion inutile. L'orientation organisationnelle adoptée par votre cabinet et les changements potentiels doivent être communiqués aussi clairement que possible pour favoriser un nouveau d’engagement constant.

Aidez les gestionnaires

Soutenez vos gestionnaires. Si les chefs de vos différents groupes de droit sont épuisés, il est probable que leurs subordonnées le deviendront aussi. Prenez le temps de rencontrer vos gestionnaires et de discuter de leur croissance professionnelle et de leurs stratégies, et assurez-vous qu'ils se sentent soutenus dans leur propre travail.

Au-delà du travail

Allez au-delà de l'engagement. La frontière entre « travail » et « vie personnelle » se brouille de plus en plus.

Il est important, dans ces conditions, de prendre en compte le bien-être général de vos employés. Si vos avocats sont stressés dans d'autres domaines de leur vie - socialement, financièrement, physiquement - cela risque d’avoir une incidence sur leur expérience au travail.