Kim Kardashian. Source: Site web de Luxury Launches
Kim Kardashian. Source: Site web de Luxury Launches
Verra-t-on un jour un cabinet nommé Kim Kardashian & Associés?

C’est le rêve qu’a confié la vedette de téléréalité dans un épisode de l’émission Hulu The Kardashians.

Kim Kardashian a fait part de son souhait de fonder un cabinet d’avocats spécialisé dans la réforme judiciaire et carcérale. Son bureau emploierait d’anciens détenus, a-t-elle précisé.

La célébrité s’est dite particulièrement sensible aux affaires pouvant conduire l’accusé à la peine de mort. La plus connue de l’incroyable famille Kardashian dit avoir échangé par téléphone avec Brandon Bernard, exécuté il y a deux ans après avoir été déclaré coupable des meurtres de deux jeunes pasteurs. Elle dit avoir reçu le dernier coup de téléphone du condamné à mort.

Kim Kardashian affirme également faire jouer ses relations pour tenter d’éviter la peine capitale à des condamnés à mort. Le gouverneur de l’Oklahoma a transformé la peine de mort de Julius Jones en emprisonnement à perpétuité, alors que la célébrité avait médiatisé le sort du meurtrier d’un homme d’affaires.

Il reste toutefois du chemin à parcourir pour la célébrité, puisqu’elle a pour l’instant uniquement réussi l’examen du baby bar. Elle poursuit ses études en droit, et se prépare à passer l’examen principal du Barreau cette année. Mais Kim Kardashian semble avoir à cœur d’exercer la profession d’avocat, celle-la même qu’exerçait son père Robert Kardashian.

On ne sait pas si ce possible futur cabinet donnera l’idée à d’autres avocats de se lancer à leur propre compte. Mais depuis que Kim Kardashian s’est lancée dans des études juridiques, les recherches en ligne sur les facultés de droit ont augmenté aux États-Unis.