Carrière et Formation

Un road trip avant de se donner à fond dans sa carrière

Main image

Camille Dufétel

2023-06-02 14:15:00

Une stagiaire en droit a décidé de faire une pause avant même de débuter sa carrière. Au programme, ''road trip'' en Europe, rencontres, activités sportives… Qui est-elle ?

Maely Almache Renna. Source: LinkedIn
Maely Almache Renna. Source: LinkedIn
Maely Almache Renna est stagiaire chez Desroches Mongeon Avocats, un cabinet spécialisé dans la représentation des accidentés du travail, à Montréal, depuis le 23 janvier 2023.

Quand des finissants en droit foncent tête baissée pour décrocher un premier stage puis, après leur assermentation, un premier emploi, cette dernière a pour sa part décidé de décrocher tout court quelques mois, avant même l’obtention de son stage.

Après avoir complété ses examens du Barreau en mai 2022, Maely Almache Renna, diplômée d’un baccalauréat en droit obtenu à l’Université de Sherbrooke et qui a étudié la psychologie au Collège régional Champlain de Saint-Lambert, s’est dit qu’après tout, elle était encore jeune.

Elle a ainsi décidé de prendre du temps pour voyager avec son sac à dos en Europe plusieurs mois et pour s’impliquer dans des projets, avant de faire le grand saut dans sa future profession début 2023.

imge #59161Se rattraper après la pandémie

Croatie, Grèce, Espagne, Portugal… Maely Almache Renna a voyagé seule, en mode « ''back pack'' ». « Je suis partie à l’aventure, j’ai fait de nouvelles rencontres dans des auberges de jeunesse… », raconte-t-elle.

Beaucoup de gens lui disaient que si elle lançait tout de suite dans son stage, elle était partie pour sa carrière. « Je voulais profiter. Après la Covid-19, ça faisait longtemps que je voulais voyager ».

La stagiaire dit d’ailleurs avoir croisé des personnes dans la même situation qu’elle, ayant besoin de voyager après les examens du Barreau.

« Je me suis fait un petit cadeau, ajoute-t-elle. J’ai des amies qui ont fait leur stage et qui sont déjà avocates, à seulement 23 ou 24 ans. Je n’ai rien contre ça, mais pour moi, le rythme allait un peu trop vite. »

imge #59161Prolonger le plaisir

En revenant de son voyage de trois mois, l’actuelle stagiaire a d’ailleurs réalisé qu’elle était « encore un peu dans les nuages ». Cette adepte d’escalade de bloc a alors souhaité prolonger le plaisir, se disant qu’elle débuterait son stage en janvier 2023.

Alors qu’elle fait de l’escalade plusieurs fois par semaine, elle a proposé son aide au sein du centre où elle en pratique, pour un temps limité.

Maely Almache Renna en a aussi profité pour passer des fins de semaine dans des parcs nationaux ou au ski. En somme, pour s’adonner à des activités qu’elle ne pourrait pas pratiquer de manière aussi soutenue avec un travail.

« Plus en forme que jamais »

Celle qui a toujours été intéressée par le droit administratif a ensuite débuté son stage de six mois chez Desroches Mongeon Avocats. « J’ai passé plusieurs entrevues pour des cabinets qui pratiquaient ce droit, et ç'a vraiment cliqué avec leur équipe ».

« Je n’ai aucun regret et j’effectue mon stage plus en forme que jamais, assure-t-elle. Mon but est de pouvoir continuer ma carrière ensuite. »

imge #59161Plutôt avant qu’après

La voyageuse originaire de Boucherville est convaincue qu’il vaut mieux prendre une pause avant son stage, et non après.

« Quand on finit son Barreau, c’est un gros quatre mois intenses, c’est important de relaxer, remarque-t-elle. Et quand tu commences ton stage, tu es déjà dans la pratique, alors c’est plus facile d’y aller après et de continuer en tant qu’avocat. »

Elle ajoute que les cabinets qui engagent leurs stagiaires peuvent éventuellement leur laisser un deux semaines de pause, ce qui est toujours bien pour souffler, mais pas autant qu’un gros voyage comme celui que Maely Almache Renna a fait.

En 2021, l’actuelle stagiaire s’est impliquée comme étudiante pro bono et a travaillé à l’établissement d’un guide sur le processus judiciaire pour les femmes victimes de violence conjugale auprès de l’organisme Inter-Val 1775.

Maely Almache Renna explique avoir toujours voulu « aider les personnes vulnérables » et c’est ce qui fait, selon elle, qu’elle est aujourd’hui stagiaire dans un cabinet qui défend les travailleurs.
5186

3 commentaires

  1. DSG
    qu’il vaut mieux prendre une pause avant son stage
    Sure thing. Find me a firm worth a lick that will allow someone to take a few months off in order to go gallivanting across Europe before starting their stage.

    • Big firm attorney
      Big firm attorney
      il y a un an
      Pretty much all the national/international firms in Montreal
      Nowadays alot of the big firms allow their articling students to delay their articling, for leisurely purposes. They also allow articling students (who were hired as attorneys) to take up to a month off (without pay, obviously) between the end of articling and returning as an attorney.

  2. A
    A
    Wow comme c'est super original.
    N'oubliez pas Barcelone, en août évidemment pour faire original.

Annuler
Remarque

Votre commentaire doit être approuvé par un modérateur avant d’être affiché.

NETiquette sur les commentaires

Les commentaires sont les bienvenus sur le site. Ils sont validés par la Rédaction avant d’être publiés et exclus s’ils présentent un caractère injurieux, raciste ou diffamatoire. Si malgré cette politique de modération, un commentaire publié sur le site vous dérange, prenez immédiatement contact par courriel (info@droit-inc.com) avec la Rédaction. Si votre demande apparait légitime, le commentaire sera retiré sur le champ. Vous pouvez également utiliser l’espace dédié aux commentaires pour publier, dans les mêmes conditions de validation, un droit de réponse.

Bien à vous,

La Rédaction de Droit-inc.com

PLUS

Articles similaires