8 astuces pour dépasser vos limites
8 astuces pour dépasser vos limites
Parfois, lorsqu’il est question d’agir et d’accomplir des choses, le plus grand ennemi d’un avocat peut être lui-même, rappelle le site Fast Company. D’ailleurs, il faut savoir faire la distinction entre les talents encore non développés chez un juriste et les limites qu’il s’impose à lui-même par doute ou peur de l’échec.

Savez-vous faire la différence entre les deux ? Comment dépasser vos limites quand vous pensez les avoir atteintes? Voici 8 astuces!

1- Bannir le « ils » de votre langage: Vous donnez trop de pouvoir à ce « ils » invisible. Des phrases du type « Ils vont penser que je suis trop jeune / trop vieux / trop inexpérimenté » ou encore « Ils ne vont jamais me donner ma chance » sont à proscrire. Ne présumez pas de ce qu’il se passe dans la tête de votre confrère, associé ou boss. Tout particulièrement si ce « ils » vont impose des barrières et des limites.

2- Garder en tête ce qui vous motive: Votre objectif doit toujours être clair. Pour vous en assurer, vous pouvez vous poser plusieurs questions: qu’est-ce qui vous aide à trouver du sens à la vie? Quel est votre mantra? Qu’est-ce qui vous apporte de la joie? Vous devez analyser ce qui vous comble, ici et maintenant, et dans quelle direction vous souhaitez vous diriger.

3- Accepter l’inconfort: Éviter une situation parce que vous vous sentez vulnérable ou êtes simplement tétanisés par un possible rejet n’est pas une solution. Tout ce que vous faites, c’est vous refuser à vous-même la possibilité de réussir. À mesure que vous accepterez l’inconfort et les dangers inhérents à toute prise de risque, votre peur s’effacera. Essayez! Vous verrez!

4- Se bâtir une confiance en soi: Par exemple, commencez par célébrer les petites victoires et les accomplissements simples. Que ce soit lorsque vous rencontrez du succès lors d’une réunion, parvenez à maîtriser un domaine de droit ou décrochez une entrevue dans le cabinet espéré, sachez vous récompenser et reconnaître que vous avez dépassé les limites que vous vous mettiez à vous même! N’est-ce pas?

5- Ne pas hésiter à demander de l’aide: Pas facile pour certains, et pourtant! Pour gagner en confiance et grandir, il est nécessaire de vous nourrir de perspectives diverses, points de vie extérieurs et idées de mentors. Créer une petite communauté de personnes qui vous épaulent et croient en vous peut être très bénéfique pour la confiance en soi et peut aussi se révéler utile en cas de nervosité ou de découragement.

6- Prendre exemple sur ceux que vous admirez: Vous connaissez sûrement l’expression « fake it until you make it ». L’idée ici n’est pas de bêtement imiter une personne pour qui vous éprouvez une grande admiration mais de vous inspirer de son attitude pour faire la même chose! Observez les tactiques de cet associé pour remporter une négociation. Prenez des notes lorsqu’une consoeur conclut une transaction avec brio. Puis, copiez-les sans vergogne!

7- Apprendre de ses échecs: Cela peut sonner cliché, mais c’est pourtant une vérité ignorée de la plupart des avocats. D’autant plus que les professionnels qui réussissent sans avoir jamais connu d’échecs n’existent tout simplement pas! Tirez profit de vos déceptions et demandez-vous: qu’aurais-pu faire autrement ? Qu’ai-je appris? Comment faire une meilleure job la prochaine fois?

8- Faire de l’espace: Pour vous-même, pour vous reposer, pour penser. Il est bon de se remplir de défis, de performances, de choses à faire… mais il ne faudrait pas que cette détermination et cette énergie se retournent contre vous et vous submergent. Il est donc essentiel de vous garder un espace mental pour vous ressourcer.