Mes Zoé Delisle et Johara Obaïd. Photos : Site Web de LANE
Mes Zoé Delisle et Johara Obaïd. Photos : Site Web de LANE
Une brochette de six juristes ont récemment rejoint les rangs du cabinet de notaires Blanchard Lupien et du cabinet d'avocats LANE, gérés par Mes Bryan-Éric Lane et Joëlle Lupien.

Tout d’abord, Me Zoé Delisle a intégré le cabinet Lane en tant qu'avocate le jour même de son assermentation. La jeune femme de 26 ans, originaire de Montréal, y était stagiaire.

« J'ai pu apprendre plein de choses, car l'encadrement était très organisé, très élaboré. Les stagiaires ne sont pas livrés à eux-mêmes. J'ai aussi pu assister à différentes étapes de différents dossiers, à des procès également. J'ai aussi beaucoup aimé le fait qu'on travaille en collaboration avec des notaires », explique-t-elle.

Elle se dit très heureuse de voir qu'elle a sa place en tant qu'avocate au sein du cabinet.

Elle y exerce principalement en droit immobilier, recours pour vices cachés, droit disciplinaire ou encore droit de la construction.

Me Delisle possède une formation en techniques juridiques qu'elle a suivi au Collège O'Sullivan de Montréal. Très tôt, elle a su qu'elle voulait travailler dans le milieu du droit. « J'aime beaucoup à avoir à réfléchir sur des stratégies. J'aime aussi l'exercice de communication que nous impose le droit, ainsi que le travail de recherche et de rédaction », dit-elle.

Après son diplôme en techniques juridiques, Me Delisle a fait un stage aux côtés de Me Marie-Josée Bellemare qui exerce en droit familial et criminel. Elle a également travaillé pour une notaire.

Admise en droit à l'Université de Montréal, la jeune femme a obtenu son bac en 2017 puis a été assermentée en juillet.

Durant son temps libre, Me Delisle pratique le karaté. « Je suis ceinture brune, mais il ne faut pas le dire à mes collègues, je ne voudrais pas qu'ils prennent peur! » lance-t-elle en riant. Elle aime ce sport pour sa discipline et pour l'introspection qu'il requiert.

LANE a aussi accueilli dans ses rangs Me Johara Obaïd, spécialisée en droit de la famille et de la jeunesse. La Barreau 2013 a commencé sa carrière chez Lakhdar et associés avant de pratiquer pendant cinq ans à son compte. Elle intègre le nouveau département de droit de la famille et de la jeunesse du cabinet.

Quatre autres embauches chez Blanchard Lupien

Quatre nouvelles notaires ont également joint les rangs de Blanchard Lupien au cours des derniers mois.

Mes Julie Benoît-Deschamps et Karine Turgeon Wall. Photos : LinkedIn de Julie Benoît-Deschamps et site Web de LANE
Mes Julie Benoît-Deschamps et Karine Turgeon Wall. Photos : LinkedIn de Julie Benoît-Deschamps et site Web de LANE
Me Julie Benoît-Deschamps a quant à elle rejoint le cabinet Blanchard Lupien en mai dernier. Cette notaire de 33 ans, originaire de la Rive-Nord de Montréal a été séduite par le fait que dans le cabinet, chacun travail dans un département en particulier.

«Moi, je travaille dans celui de droit de la personne, de succession et de la famille, donc nous sommes vraiment tous spécialisés dans un domaine particulier. J'aime aussi comment nous travaillons en équipe, notamment avec des adjointes très compétentes», explique-t-elle.

Avant de rejoindre Blanchard Lupien, elle a travaillé chez Dominique Lettre, une notaire de Longueuil, pendant 5 ans, puis chez Chabot médiateurs avocats pendant 2 ans.

«J'ai toujours voulu être notaire car je m'intéressais à la médiation familiale, ça me ressemblait plus que de devenir avocate et de passer devant le juge», confie-t-elle.

Mme Deschamps détient un bac en droit obtenu à l'Université de Sherbrooke en 2009, puis a obtenu son diplôme de notaire à l'Université de Montréal en 2011.

Me Karine Bisson s’est jointe au département de droit immobilier. Elle s’intéresse autant au résidentiel qu’au commercial. Ayant terminé ses études en droit notarial à l’Université de Montréal en 2011, elle a développé depuis une passion pour le service à la clientèle.

De son côté, Karine Turgeon Wall a complété sa maîtrise droit notarial à l’Université de Sherbrooke en 2018. Elle a intégré le cabinet Fleurant Notaires, où elle a oeuvré à titre de juriste au cours des deux dernières années en complétant sa maîtrise. Sa pratique étant axée en droit des affaires, elle s’intéresse aux transactions corporatives tels que le démarrage d’entreprise, les réorganisations corporatives et les transferts d’entreprises par vente d’actifs ou vente d’actions. Elle œuvre également en droit immobilier.

Me Mélanie Fleurant intègre sa pratique à Blanchard Lupien. Admise au tableau en 2003, elle oeuvre principalement en droit immobilier, mais exerce également en droit familial, commercial et corporatif. Elle est reconnue pour son dynamisme, sa pensée pratique, son professionnalisme et son authenticité.

Avec Mathieu Galarneau