Le cabinet NOVAlex, reconnu pour ses offres de services juridiques pro bono, a annoncé, plus tôt aujourd’hui, l’arrivée de trois avocates au sein de son équipe.

Place à Mes Camille Miconnet, Sarah Zorko et Marie-Christine Roch-Hansen, respectivement spécialisées dans le domaine de la propriété intellectuelle et du droit des affaires, en litige civil et commercial, ainsi que dans le domaine de la gouvernance d’entreprise.

« Nous sommes très heureux du choix de Camille, Marie-Christine et de Sarah de poursuivre leur carrière au sein de NOVAlex. L’ajout de ces avocates à notre équipe renforce ainsi notre capacité à soutenir nos clientèles d’affaires et pro bono de manière personnalisée et à répondre à leurs demandes grandissantes et de plus en plus variées », mentionne lle cofondateur de NOVAlex, Me Ryan Hillier.

Droit-inc a parlé aux trois nouvelles recrues.

Camille Miconnet

Me Camille Miconnet. Photo : NOVAlex
Me Camille Miconnet. Photo : NOVAlex
Originaire de France, Barreau 2016, Me Camille Miconnet a exercé le droit pendant quatre ans au cabinet boutique Brouillette Legal, où elle s’est spécialisée en droit intellectuel et en droit des affaires.

Enthousiaste, NOVAlex l’a recrutée pour développer son département dédié à ce domaine du droit.

Me Miconnet ne se fait aucune illusion. Il s’agit d’un « grand défi professionnel », mais elle croit qu’il permettra au cabinet de « poursuivre son développement et sa croissance ».

Pour elle, c’est aussi une façon d’offrir sa propre contribution au rayonnement de NOVAlex, non seulement dans le domaine de la propriété intellectuelle, mais aussi dans le secteur du droit des affaires.

La prochaine étape?

Mettre sur pied « une équipe dans le domaine de la propriété intellectuelle, et devenir une référence dans ce domaine, ainsi que de répondre aux besoins de nos clients dans ce domaine », a-t-elle notamment déclaré.

Ses objectifs sont en réalité plus ambitieux, puisqu’elle confie du même souffle espérer développer ce nouveau département au Canada et à l’international.

Camille Miconnet a commencé sa carrière comme juriste à Paris, en 2011. Elle exerçait à cette époque pour le cabinet Jacobacci & Partners, spécialisé… en droit de la propriété intellectuelle.

Sarah Zorko

Me Sarah Zorko. Photo : NOVAlex
Me Sarah Zorko. Photo : NOVAlex
Nous pouvons dire qu’elle est la benjamine du trio, elle, qui a terminé son Barreau en 2018.

Me Sarah Zorko a oeuvré chez Langlois, entre 2018 et 2020. D’abord stagiaire en droit, elle y a réalisé ses premières marques comme avocate, principalement en matière de droit des assurances, de responsabilité civile et professionnelle et de droit de la construction.

Charmée par la « philosophie de NOVAlex », elle estime « vraiment cool la possibilité d’y exercer une pratique alternative du droit ».

Elle signifie par là qu’elle apprécie l’approche pro bono développée par le cabinet, et qu’il promeut lui-même comme l’un des traits distinctifs de sa pratique.

Avant de conclure, Me Zorko a brièvement fait allusion aux répercussions de la COVID-19 sur ses débuts.

« Je suis arrivée à un moment un peu étrange, au tout début du confinement. C’était un drôle de début d’emploi (...), mais l’équipe m’a super bien accueillie », nous a-t-elle confié, fièrement.

Me Sarah Zorko pratique en litige civil et commercial. Ancienne de l’Université de Montréal, elle a débuté chez NOVAlex en mars dernier, comme entendu ci-haut.

Marie-Christine Roch-Hansen

Me Marie-Christine Roch-Hansen. Photo : NOVAlex
Me Marie-Christine Roch-Hansen. Photo : NOVAlex
Barreau 2009, Me Marie-Christine Roch-Hansen s’est jointe à NOVAlex après avoir exercé au sein des contentieux de SNC-Lavalin et de WSP, au courant des six dernières années.

Au téléphone, cette avocate spécialisée en gouvernance d’entreprise nous a exprimé son enthousiasme.

« Je suis bien heureuse de me joindre à une belle équipe, et de pouvoir contribuer à la mission sociale de NOVAlex », a-t-elle déclaré.

En l'occurrence, Me Roch-Hansen estime que son expérience professionnelle et ses champs d’expertise se « marient bien » aux besoins de NOVAlex, d’autant qu’elle est « allée en droit pour que la société en bénéficie de plusieurs façons ».

NOVAlex « m’offre la liberté de pratiquer le droit d’une façon compatible à mes valeurs, puis d’être créative en ce sens-là. NOVAlex nous encourage à oser essayer de nouvelles façons de pratiquer (le droit), pour que (notre pratique) soit compatible avec une croissance de société, qu’elle soit économique ou sociale », a-t-elle affirmé.

Lorsque nous lui avons demandé si ses précédentes expériences de pratique du droit lui avaient permis de concilier son sens de la créativité et ses valeurs d’engagement social, Me Roch-Hansen a préféré ne pas répondre.

Me Marie-Christine Roch-Hansen a agi en tant que conseillère juridique à la Caisse de dépôt et placement du Québec (2011-2013) et chez Fiera Capital (2008-2010).

Sa vaste expérience couvre plusieurs domaines, comme l’implantation et la coordination de programmes de conformité, la gestion de conflits d'intérêts, de gestion de crise, d'enquêtes et de négociation d'ententes de règlement, et ce, tant au niveau canadien qu’à l’international.