En tant que parents, nous voulons le meilleur pour nos enfants et pour plusieurs cela veut dire leur permettre de faire des études postsecondaires. Comme il est impossible d’anticiper avec précision ce que nos enfants feront, imaginons un scénario de base pour calculer combien les parents devraient épargner pour un tel projet.

Un choix qui se présente aussi à eux est d’épargner dans un simple compte non enregistré ou dans un Régime enregistré d’épargne- étude (REEE).

Faisons quelques calculs

Le coût des études supérieures varie grandement en fonction du programme choisi, de l’université, du lieu de celle-ci et de tous les frais connexes1. Présumons que notre enfant étudiera au Cegep (DEC) pendant 2 ans et à l’université (1er cycle) pendant 3 ans dans des programmes de base. Pour les frais de scolarité, prévoyons 500$/année de CEGEP2 et 4 000$/année d’université3.

À ces montants, il faut ajouter au moins 1 000$ par année pour les livres et papeterie pendant les 5 années d’étude. Pour les fins de ce calcul, nous avons choisi de ne pas indexer annuellement les cotisations et nous avons présumé un taux d’inflation annuel de 2% et un taux de rendement de 4.55%.

Le tableau ci-dessous indique les cotisations d’épargne mensuelles nécessaires pour payer ces frais dans un compte d’épargne non enregistré ou dans un Régime enregistré d’épargne-études (REEE) :

Image

On constate que plus vous épargnez tôt, plus l’effort d’épargne requis sera moindre pour atteindre votre objectif : 89$ versus 182$ si vous investissez dans un compte d’épargne non enregistré. Et plus vous investissez tôt plus la valeur marchande accumulée, soit le montant de vos cotisations et les rendements que ceux-ci produisent durant la période d’accumulation, sera grande. Les graphiques ci-dessous illustrent cette différence quand vous investissez dans un REEE à l’âge de 0 an ou à l’âge de 10 ans de l’enfant bénéficiaire :

0 an
Image

10 ans
Image

Le tableau ci-dessus démontre également que l’effort d’épargne sera moindre si vous épargnez dans un REEE plutôt que dans un compte non enregistré. Par exemple, pour un enfant de 5 ans l’effort de cotisation devra être de 80$ dans un REEE versus 118$ dans un compte non enregistré. En effet, dans le REEE, les cotisations vont croître à l’abri de l’impôt et vous aurez aussi droit à des subventions gouvernementales, ce qui n’est pas le cas d’un simple compte non enregistré.

Sachez qu’il n’y a aucune limite annuelle pour cotiser à un REEE ; cependant le plafond cumulatif de cotisations au bout de 35 ans pour un enfant s’élève actuellement à 50 000$. Rares sont les parents qui arrivent à maximiser les cotisations REEE4; par contre il apparaît très avantageux d’épargner suffisamment pour maximiser les subventions et les incitatifs gouvernementaux.

En 2021, chaque bénéficiaire peut recevoir des subventions sur des cotisations annuelles allant jusqu’à 2 500$ (36 000$ par bénéficiaire pendant toute la période d’accumulation). Les subventions cesseront d’être versées au 17ème anniversaire du bénéficiaire ou à 14 ans si vous avez toujours maximisé vos cotisations.

En résumé, profitez de ces subventions en cotisant dans un REEE puisqu’elles représentent un « rendement » garanti avec lequel les marchés peuvent difficilement concurrencer.

Prenez action


Informez-vous ! Cet article ne présente que quelques aspects de la planification financière des études des enfants. Prenez le temps d’en apprendre davantage, en particulier sur les REEE. Ce site du gouvernement du Canada répondra à plusieurs de vos questions : Régime enregistré d'épargne-études (REEE) - Canada.ca)

Faites un budget pour connaître précisément vos revenus, vos dépenses et votre capacité d'épargne. Essayez d’organiser votre budget pour qu’à l’âge de 17 ans de votre enfant, vous soyez prêts à commencer un plan de décaissement stratégique pour ses études.

Considérez faire réviser votre budget par un planificateur financier. Celui-ci pourra également vous préparer plusieurs scénarios et les adaptera avec vous selon l’évolution de votre situation familiale et financière. L’équipe conseil de la Corporation de services du Barreau du Québec5 inclut plusieurs planificateurs financiers qui travaillent exclusivement pour la communauté juridique, avocats membres du Barreau du Québec, juges, leur famille et leurs employés.

Finalement, et on ne saurait le répéter assez souvent, prenez action le plus vite possible, ne serait-ce que 25$ par mois, pour faire fructifier vos économies le plus longtemps possible !

Références:
  1. Droits de scolarité des étudiants canadiens du premier cycle selon les domaines d'études (statcan.gc.ca)
  2. Cout des études collégiales 2020-2021
  3. [https://www.ulaval.ca/futurs-etudiants/planifiez-vos-etudes/cout-des-etudes-et-budget| Coût des études et budget | Droits de scolarité par profil | Université Laval (ulaval.ca)]
  4. Faistonbudget.ca
  5. https://www.csbq.ca/fonds/