Nouvelles

Un avocat qui a utilisé ChatGPT se retrouve dans l’eau chaude

Main image

Marie-ève Buisson

2023-06-01 13:15:00

Un avocat américain a fait appel à ChatGPT pour l'aider à préparer un dossier judiciaire. Cela ne s'est pas bien passé…

Source: Shutterstock
Source: Shutterstock
Roberto Mata a intenté un procès à la compagnie aérienne Avianca, selon des sources du New York Times. Il affirme avoir été blessé lorsqu’un chariot de service en métal a heurté son genou lors d’un vol.

Lorsque Avianca a demandé à un juge fédéral de Manhattan de rejeter l'affaire, les avocats de Robert Mata s'y sont opposés en soumettant un mémoire de 10 pages qui citait plusieurs décisions de justice.

Le problème dans ce document est que personne, ni les avocats de la compagnie aérienne, ni le juge lui-même n'a pu trouver et confirmer les décisions ou les citations citées dans le mémoire. Pourquoi ? Parce qu’elles venaient toutes de ChatGPT.

L’avocat de ce dossier, Me Steven A. Schwartz, du cabinet Levidow, Levidow & Oberman, a avoué sous serment qu’il avait bel et bien utilisé l’intelligence artificielle pour faire ses recherches juridiques.

Il a toutefois déclaré qu'il n'avait jamais utilisé ChatGPT auparavant et « qu'il n'était donc pas conscient de la possibilité que son contenu puisse être faux ». Il a également mentionné « qu’il ne le referait plus jamais à l’avenir sans une vérification absolue de son authenticité ».

Le juge Castel a déclaré dans une ordonnance qu’il avait été surpris de recevoir un document rempli de « fausses décisions judiciaires et de fausses citations ». Il a ordonné une audience pour le 8 juin afin de discuter des sanctions potentielles.
5963

Publier un nouveau commentaire

Annuler
Remarque

Votre commentaire doit être approuvé par un modérateur avant d’être affiché.

NETiquette sur les commentaires

Les commentaires sont les bienvenus sur le site. Ils sont validés par la Rédaction avant d’être publiés et exclus s’ils présentent un caractère injurieux, raciste ou diffamatoire. Si malgré cette politique de modération, un commentaire publié sur le site vous dérange, prenez immédiatement contact par courriel (info@droit-inc.com) avec la Rédaction. Si votre demande apparait légitime, le commentaire sera retiré sur le champ. Vous pouvez également utiliser l’espace dédié aux commentaires pour publier, dans les mêmes conditions de validation, un droit de réponse.

Bien à vous,

La Rédaction de Droit-inc.com

PLUS

Articles similaires