Le notaire Me Hubert Claveau et l’avocat Me David-Alexandre Aubé. Photos : Site Web de Claveau Gauthier Gagnon & Ass et LinkedIn
Le notaire Me Hubert Claveau et l’avocat Me David-Alexandre Aubé. Photos : Site Web de Claveau Gauthier Gagnon & Ass et LinkedIn
Malgré les allégations d’inconduite sexuelle qui ont éclaboussé son cofondateur, Me Marc-Antoine Cloutier, le mois dernier, Trivium semble avoir le vent dans les voiles.

Le cabinet a fait l’acquisition du bureau de notaires Claveau Gauthier Gagnon (une première pour Trivium) et de la société d’avocats Legalis, tous les deux situés au Saguenay.

Le notaire Me Hubert Claveau et l’avocat Me David-Alexandre Aubé deviennent associés du cabinet.

Ce sont 25 nouveaux employés – dont 10 notaires et avocats – qui joignent les rangs de Trivium. Le cabinet compte désormais une centaine d’employés, dont 41 juristes.

Trivium ouvre deux nouveaux bureaux, à Jonquière et à Chicoutimi, pour un total de six places d’affaires à travers la province.

« Lorsque nous avons fondé Trivium, nous avions deux objectifs : le premier était de devenir un grand cabinet régional, national, québécois, explique Me Cloutier. Le second était de diversifier les professionnels à l’intérieur même de notre cabinet. C’est la première fois qu’on accueille des notaires, et c’est une expansion régionale très intéressante pour nous! »

La vie fait parfois bien les choses, parce que Me Claveau cherchait justement s’associer à un bureau d’avocats, pour assurer une relève au cabinet fondé par son père.

« Nous nous sommes rencontrés par le biais de clients communs, poursuit Me Cloutier. Nous avons eu une discussion très agréable, dès le départ, et nous avions une vision commune pour l’avenir du cabinet. »

Legalis cherchait de son côté un moyen pour desservir sa clientèle montréalaise…

Le cofondateur de Trivium, Me Marc-Antoine Cloutier, fait face à des allégations d’inconduite sexuelle. Photo : Radio-Canada.
Le cofondateur de Trivium, Me Marc-Antoine Cloutier, fait face à des allégations d’inconduite sexuelle. Photo : Radio-Canada.
Me Cloutier affirme avoir suivi son « instinct d’affaires », parce que Mes Claveau, Aubé et lui ont ensemble une « belle synergie ».

En 2019, Trivium avait considérablement gonflé ses rangs en accueillant 35 professionnels qui avaient claqué la porte de chez Deveau, après une mésentente entre les associés.

Le 10 août dernier, Me Cloutier a démissionné de son poste de président du conseil d’administration de Juripop, un organisme qu’il a fondé en 2009, à la suite d’une allégation d’inconduite sexuelle le concernant.

Mais il avait fait savoir qu’il n’avait pas l’intention de quitter le cabinet qu’il a cofondé en 2018. Trivium n’a d’ailleurs jamais publié de déclaration à cet effet.

Questionné à savoir si cette situation avait retardé ce nouveau partenariat d’affaires, Me Cloutier n’a pas voulu émettre d’autres commentaires, estimant qu’il avait déjà tout dit à ce sujet.

« Je consacre l’essentiel de mes énergies au succès de nos entreprises et à nos clients », s’est-il contenté de répondre.