Marc-André Martel n’est plus... Source: Salon Funéraire Yves Houle
Marc-André Martel n’est plus... Source: Salon Funéraire Yves Houle
L’avocat Marc-André Martel est décédé à l’âge de 75 ans.

Ce barreau 1971 a été le maire de la ville de Richmond durant plus de trois décennies. Élu à la tête de Richmond en 1986, il a été réélu jusqu’en 2017 sans opposition.

D’après les premières constatations, il a succombé à un malaise cardiaque alors qu’il nageait dans le lac privé Spooner Pond à Cleveland.

Né à Asbestos en 1946, Marc-André Martel a pratiqué comme avocat durant 48 années, essentiellement dans le district de Saint-François. Il a également été le propriétaire de plusieurs entreprises.

Comme maire de Richmond, Marc-André Martel aura affronté la crise du verglas en 1998, mais aussi les chocs économiques, comme la fermeture de l’usine Chaussures H.H.Brown. Son action aura conduit à diversifier l’économie locale, notamment en menant la construction de la gare intermodale, qui aura redynamisé le parc industriel. Il a été le préfet de la MRC du Val-Saint-François de 1991 à 2004.

La ville de Richmond a rendu un dernier hommage à son ancien maire, par communiqué. Au-delà de « toutes ses réalisations, ce que nous retiendrons de Marc-André c’est sa joie de vivre, son authenticité, le respect des gens, son intégrité et sa générosité. Homme de devoir et de loyauté, de vision et de conviction, il nous manquera », écrit Rémi-Mario Mayette, le directeur général de la ville de Richmond.

Sur Facebook, la fille du défunt, Aude Brassard-Hallé, salue sa mémoire. « Marc-André Martel a été pour plusieurs une figure marquante : un juriste redoutable, un maire impliqué pour la ville de Richmond, un préfet, une figure publique de la région. Pour nous toutefois, c’est notre père, notre conjoint, notre beau-père et notre grand-père aimant. Il laisse un immense vide dans notre vie à tous », écrit-elle.

« C’était un homme exceptionnel : aimant, drôle et chaleureux, bien ancré dans l’instant présent et avec une foi inébranlable en la vie. Ses proches pouvaient toujours compter sur lui, et il avait le souci constant de leur bien-être et de leur bonheur », indique l’hommage rendu par la famille sur l’avis de décès.

Marc-André Martel laisse dans le deuil sa conjointe Johanne Brassard, sa fille, ses fils et ses petits-enfants.