Le procureur de la commission, Me Denis Gallant, a déjà affirmé que selon la Commission, M. Surprenant a touché des pots-de-vin pour l'essentiel de ces appels d'offres.

Dès le premier cas étudié, M. Surprenant a admis avoir touché 15 000 $, puis 3000 $ au second. Et quand il ne connaissait pas personnellement l'entrepreneur en construction qui avait remporté l'appel d'offres comme plus bas soumissionnaire conforme, c'est l'entrepreneur Tony Conte, de Conex, qui venait lui remettre l'argent à sa place, a-t-il témoigné.

Par ailleurs, le parti municipal Équipe Tremblay-Union Montréal a demandé et obtenu sur-le-champ le statut de participant à la commission.

Ce statut lui permet d'avoir un avocat qui pourra contre-interroger directement les témoins, soit sur le financement des partis politiques, soit sur l'octroi et la gestion des contrats publics à Montréal.