Me Veronica Vallelonga. Photo : Site Web de Devichy
Me Veronica Vallelonga. Photo : Site Web de Devichy
Devichy Avocats semble bel et bien avoir le vent dans les voiles, un an après sa fondation.

Après avoir effectué huit embauches depuis le début de l’été, le cabinet oeuvrant en droit de la famille et de la jeunesse, en droit criminel et en droit civil a recruté trois nouveaux avocats pour ses bureaux de Montréal et de Laval : Me Mandy Alessandrini, Me Charles-Étienne Daviault et Me Jean-Bernard Terrisse.

Et ce n’est pas fini, précise Me Veronica Vallelonga, associée chez Devichy.

« Nous sommes encore en train de passer des entrevues en droit familial et en droit civil. Nous pensons embaucher encore deux ou trois avocats pour nos bureaux de Montréal et de Québec. Et possiblement à Brossard, aussi. »

Le cabinet fondé en mai 2019 par Me Vallelonga, spécialisée en droit familial et en droit de la jeunesse, et par Xavier Cormier-Lassonde, criminaliste, possède déjà huit bureaux à travers la province, faisant travailler 26 avocats.

Me Vallelonga, qui est présentement en congé de maternité (enfin… techniquement!) avoue qu’elle travaille à temps plein pour la gestion du cabinet.

Devichy n’est pas un cabinet d’avocats « typique », selon ses fondateurs.

D’abord, avant même que la crise sanitaire ne se pointe le bout du nez, le bureau a été pensé pour fonctionner de manière virtuelle et numérique, ce qui l’a sans aucun doute aidé à passer à travers la tempête de la COVID-19. Les avocats sont très mobiles entre les huit différents bureaux, et le télétravail est évidemment fortement encouragé.

De plus, le droit familial n’a pas pris de vacances pendant la pandémie (à commencer par les très nombreux dossiers de divorce), et ce département est toujours très en demande.

Me Vallelonga croit que du bouche-à-oreille se fait non seulement entre les clients, mais également entre les avocats, parce que son cabinet offre de très bonnes conditions d’emploi, selon elle.

En voici un peu plus sur les trois nouveaux avocats qui se joignent à Devichy.

Me Mandy Alessandrini. Photo : Site Web de Lavery
Me Mandy Alessandrini. Photo : Site Web de Lavery
Mandy Alessandrini

Devichy a effectué une grosse prise en recrutant Me Mandy Alessandrini, qui travaillait depuis 2018 chez Lavery. Elle occupera le poste d’avocate senior en droit familial et en litige au bureau de Montréal. Elle deviendra ainsi la troisième avocate senior au sein du cabinet, après Me Nadine Lavoie, en droit familial – embauchée en août dernier –, et Me Valérie Tellier, en droit civil – recrutée à la fin de 2019.

Me Alessandrini confie avoir été approchée par un chasseur de têtes, et avoir eu un coup de coeur pour ce cabinet qui lui a fait « une offre extraordinaire ».

« J’ai envie de participer à la construction de ce cabinet en pleine expansion, poursuit-elle. Je suis arrivée là dans ma carrière. Ça m’inspire beaucoup. Je n’ai pas pu résister! »

Auparavant, Me Alessandrini a oeuvré au contentieux du Procureur général du Québec. Elle a aussi pratiqué au privé pendant plusieurs années comme avocate et médiatrice dans les domaines du droit de la famille et du droit des obligations.

La Barreau 1999 est détentrice d’un baccalauréat en sciences juridiques de l’UQAM et d’une maîtrise en droit de l’Université McGill. Elle a aussi été candidate au doctorat en droit à l’Université de Montréal.

Me Charles-Étienne Daviault. Photo : LinkedIn
Me Charles-Étienne Daviault. Photo : LinkedIn
Charles-Étienne Daviault

Le jeune avocat se joint aux bureaux de Montréal et de Laval de Devichy après une expérience en entreprise. Sa pratique est axée sur la responsabilité civile, le droit du logement, le droit de la copropriété, le droit immobilier, le droit de la construction, le droit commercial et le droit pénal municipal.

Barreau 2019, Me Charles-Étienne Daviault a travaillé pendant un peu plus d’un an au sein du contentieux d’Habitations Trigone, un constructeur de projets domiciliaires. Il a fait ses études en droit à l’Université de Sherbrooke.

« Je voulais faire face à de nouveaux défis en terme de litiges, explique Me Daviault. Je voulais augmenter mon volume de litiges et devenir un meilleur plaideur. »

Alors qu’il est à l’emploi de Devichy depuis moins de deux semaines, il affirme avoir effectivement déjà eu l’occasion d'« entrer dans le vif du litige »!

Le jeune avocat ajoute avoir lui aussi été séduit par le succès et la fébrilité de cette jeune entreprise, ainsi que par la proximité du cabinet avec ses clients.

Me Jean-Bernard Terrisse. Photo : LinkedIn
Me Jean-Bernard Terrisse. Photo : LinkedIn
Jean-Bernard Terrisse

Admis au Barreau en 2020, Jean-Bernard Terrisse se joint au bureau de Laval de Devichy après avoir travaillé quelques mois au bureau longueuillois du cabinet Palier juridique. Il se spécialise en litige civil et familial.

Il a fait ses études en droit à l’Université d’Ottawa, où il a obtenu la mention Magna Cum Laude pour ses excellents résultats académiques. Il a ensuite fait son stage en droit familial chez Léveillé et associés, à Gatineau.

C’est principalement l'équipe dynamique du cabinet en expansion qui a attiré le jeune avocat chez Devichy.

« Il y a beaucoup d’avocats d’expérience qui peuvent m’aider dans mes dossiers », illustre-t-il.