Me Patrick Michel sera le prochain DPCP. Photo : Radio-Canada
Me Patrick Michel sera le prochain DPCP. Photo : Radio-Canada
L’Assemblée nationale a procédé, mercredi dernier, à la nomination de Me Patrick Michel à titre de Directeur des poursuites criminelles et pénales (DPCP). Me Michel est nommé pour un mandat de sept ans.

« Je tiens à remercier les membres de l'Assemblée nationale du Québec de la confiance qu'ils me témoignent et dont je saurai être digne », a affirmé le Barreau 2000.

« Je m'engage aujourd'hui à travailler sans relâche avec tout le personnel du Directeur des poursuites criminelles et pénales à la recherche de la justice et à la protection de la population, plus particulièrement dans le respect des intérêts légitimes des personnes victimes ».

Cette nomination devrait notamment faire réagir l’Association des procureurs aux poursuites criminelles et pénales (APPCP), qui, rappelons-le, urgeait en mars dernier l’Assemblée nationale de nommer un nouveau DPCP.

Me Guillaume Michaud, président de l’APPCP, dénonçait alors par voie de communiqué « des problèmes internes sérieux », lesquels avaient selon lui « des impacts majeurs sur le travail et le bien-être des procureurs ».

« Ça prend un ou une DPCP qui fait preuve de leadership, et ce, le plus rapidement possible », affirmait-il.

Succéder à Annick Murphy

Me Michel succède à Me Annick Murphy, qui avait annoncé en novembre dernier sa démission au ministre de la Justice, Me Simon Jolin-Barette.

En poste à partir du 14 janvier 2015, elle s’était retrouvée sous les projecteurs relativement aux agissements passés du directeur général de la Sûreté du Québec, Martin Prud’homme. Rappelons que M. Prud’homme a été relevé de ses fonctions à la suite d’une plainte déposée par Me Murphy, relativement à une conversation téléphonique qu’elle avait eue avec lui, le 24 octobre 2017.

Me Patrick Michel est procureur aux poursuites criminelles et pénales, précédemment substitut du procureur général, depuis bientôt 21 ans.

Il a fait en 2013 son entrée au DPCP à titre de procureur en chef du Bureau du service juridique. Il a notamment représenté l'institution du DPCP à l'occasion de différentes commissions parlementaires et commissions d'enquête publique.

De 2007 à 2013, Me Michel a agi comme conseiller juridique auprès du ministère de la Justice et procureur général dans le domaine du développement des orientations et des politiques.

Il a commencé sa carrière au ministère de la Justice en 2001 au Bureau de la lutte aux produits de la criminalité.