Nouvelles

Les avocats de l’année 2023!

Main image

La Rédaction

2023-12-21 14:20:38

À l’approche des Fêtes, Droit-inc vous propose de revenir sur l’année écoulée… Et liste ses avocats de l’année!

L’avocate de demain?

Difficile de passer à côté de Me France Camille De Mers cette année, dont le nom a été mentionné dans plusieurs articles de Droit-inc et pour cause! L’associée en droit des affaires chez Lavery à Montréal, Barreau 2013, figure parmi les leaders de demain selon le Jeune Barreau de Montréal.

Elle a travaillé sur plusieurs transactions d’envergure et a notamment donné à ses pairs quelques conseils pour optimiser ses chances de réussite en fusions et acquisitions… en plus de partager auprès de Droit-inc ce qu’elle aurait aimé savoir avant de devenir avocate! Notamment qu’il y a beaucoup de travail d’équipe et que les heures sont définitivement plus flexibles qu’on peut le croire…

La reine de l’immigration d’affaires

Fonder un cabinet et, quelques années plus tard, voir que celui-ci devient la quatrième filiale du Groupe TCJ… C’est ce qui est arrivé à Me Natacha Mignon cet été !

En juillet dernier, le Groupe TCJ a en effet annoncé l’acquisition d’Immétis Services Juridiques. Celui-ci, décrit comme un chef de file en immigration d’affaires et de mobilité internationale au Québec, a été fondé par Me Mignon en 2016. Cette dernière a été nommée cheffe de la direction d’Immétis, demeurant responsable des activités.

L’avocat bientôt patron!

On peut dire que l’année 2023 aura été marquante sur le plan professionnel pour Me François Brais, qui a appris qu’il deviendrait, à compter du 1ᵉʳ janvier 2024, le nouvel associé-directeur de la région du Québec Fasken, rien de moins!

Il succédera ainsi à Éric Bédard qui a occupé ce poste pendant près de 12 ans, et sera chargé de superviser l’ensemble des activités stratégiques du cabinet au Québec.

L’avocat qui va au bout de ses engagements!

Parce qu’il a osé, après 30 ans de carrière en droit des affaires, tout lâcher par conviction écologique pour se lancer dans les services-conseils ESG, Me Antoine Tremblay se devait de figurer dans ce classement!

Petit retour en arrière: en mars dernier, Droit-inc racontait comment cet avocat chez Morency se rendait à vélo au travail, dans le Vieux-Montréal, depuis La Prairie. En l’occurrence, avec un vélo à assistance électrique acheté localement.

Une manière d’agir à son niveau pour ce Barreau 1992, qui a eu une véritable épiphanie sur le plan environnemental, et qui, depuis, a fait le grand saut! Me Tremblay a en effet décidé de démissionner de son poste d’associé pour ouvrir un cabinet conseil baptisé « Vironsogo », réorientant ainsi sa carrière dans les services-conseils ESG (environnementaux, sociaux et de gouvernance) aux entreprises. Il garde un chapeau d’avocat-conseil chez Morency.

L’avocate en rose!

Qui s’étonne de voir Me Megan Lynch dans ce classement? L’avocate a assurément marqué l’année. Droit-inc a fait connaissance avec elle en juin dernier. Cette dernière lançait alors une série de vidéos sur le thème du droit sur les réseaux sociaux, une façon de se faire connaître en assumant son style teinté de rose.

Quelques semaines plus tard, elle ouvrait son cabinet en droit des affaires, Lynch Légal. Dernièrement, elle s’est toutefois confiée à Droit-inc à propos de l’intimidation et du harcèlement en ligne qu’elle dit subir parce qu’elle partage des photos d’elle habillée en rose…

Malgré cela, elle souhaite continuer à publier des photos d’elle. « Je le fais pour éduquer la population. Je le fais aussi pour celles qui n’ont pas la force de vivre toute cette haine, pointe-t-elle. J’espère pouvoir inspirer les femmes à se mettre de l’avant sans en avoir honte. » Elle ajoute: « Je préfère faire rire de moi plutôt que de me conformer au moule. »

L’avocat porteur d’espoir

Parce qu’il a ouvert cette année son cabinet en droit de l’immigration à Longueuil en tant qu’avocat non-voyant, espérant inspirer d’autres avocats souffrant d’un handicap, Me Juba Sahrane fait partie des avocats de l’année selon Droit-inc.

Il pense que ce domaine sera de plus en plus porteur dans les prochaines années. « La technologie me permet aujourd’hui de parler le même langage que les personnes qui voient », affirme celui a obtenu deux maîtrises à l’Université de Sherbrooke.

L’avocate du bonheur

À l’heure où l'on parle énormément de bien-être et de santé mentale chez les professionnels du droit, Me Marie-Claude Néron est devenue l’avocate responsable du bonheur au sein de son cabinet!

Tours de table pour exprimer son niveau de bonheur, fêtes d’anniversaires personnalisées, bureau décoré et rempli de ballons, 5 à 7 hebdomadaires, jeux de société le midi, mots d’encouragement… Chez Tremblay Parent avocats et avocates Inc., cabinet ouvert depuis mars 2022 et basé à Chicoutimi et à Montréal, la Barreau 2008 met tout en œuvre pour que la santé mentale de ses collègues se porte bien!

L’avocate qui veut déconstruire les tabous

Me Vivan Nguyen, l’avocate sur Tik Tok sous enquête qui pratique le pole fitness, qualifie de « fausse, sexiste et dépassée pour notre génération » une plainte au Barreau la concernant.

Elle tente de déconstruire les tabous entourant le métier d’avocat en… dansant!


Les avocats dévoués

Me Nataliya Dzera a reçu le Prix Justice Pro Bono 2023 à l’occasion de la soirée Avocats Émérites du Barreau du Québec et mérite à ce titre de figurer parmi les avocats de l’année!

« Justice Pro Bono tient à souligner le dévouement et l’implication soutenue de Me Dzera depuis plusieurs années de façon pro bono auprès de divers organismes, notamment Projet Genèse, la Mission Bon Accueil, le Congrès des Ukrainiens Canadiens de Montréal, l’Association québécoise des avocates et avocats en droit de l’immigration, la Table de concertation des organismes pour services aux personnes réfugiées immigrantes et Justice Pro Bono », peut-on lire dans une publication LinkedIn.

Me Sophie Truesdell-Ménard, devenue cette année « Fellow » du Collège canadien des avocats de la construction, contribue à changer le visage du cancer, « un cheveu à la fois »!

Elle a en effet fondé l’organisme Garde tes cheveux, qui vise à promouvoir l’utilisation des casques réfrigérants avant, pendant et après les traitements de chimiothérapie, l’objectif étant de permettre à la plupart des patients de sauver une partie de leurs cheveux.

Droit-inc lui a demandé en début d’année comment elle parvenait à faire grandir son organisme tout en poursuivant son travail d’avocate.

Souvenons-nous enfin que le juge Donald Bisson de la Cour supérieure a salué le dévouement des avocats du cabinet Arsenault Dufresne Wee Avocats, qui ont représenté le demandeur d’une action collective contre l’Archidiocèse de Montréal. Un règlement de 14 millions de dollars est intervenu. Le juge a souligné les efforts déployés par les avocats pour entendre chaque membre du groupe dans les meilleures conditions possibles.

Le couple de l’année!

Me Stéphane Harvey a dénoncé une consœur au Conseil de discipline du Barreau qui aurait selon lui utilisé Tinder alors qu’elle était syndic ad hoc dans son dossier… Il s’agit de Me Nathalie Lavoie. Le syndic enquête… Pour Nathalie Lavoie, « Me Harvey n’a plus d’autre option que de tenter de discréditer les personnes impliquées de près ou de loin dans le processus disciplinaire auquel il est confronté en raison de sa conduite professionnelle ».

Les Super super plaideurs

Parce que ce sont les Super super plaideurs de l’année, impossible de ne pas les faire figurer dans la liste! La firme de classement Benchmark Litigation a en effet dévoilé son classement des 50 meilleurs plaideurs au pays pour 2023 et parmi ceux-ci figurent neuf Québécois. Il s’agit de Mes Sophie Melchers, Doug Mitchell, Patrick Ouellet (devenu juge depuis), Mathieu Piché-Messier, Karim Renno, William Brock, Guy Du Pont, François Guay et Éric Mongeau.

Avec une mention spéciale à Me Renno, qui a récemment plaidé devant la Cour suprême et a raconté à Droit-inc comment s’y préparer!


L’avocate qui passe à la TV

Me Nour Belkhiria fait partie des vedettes d’Indéfendable, la série judiciaire qui a cartonné sur TVA. Elle est comédienne ET avocate! Elle est plus connue sur le petit écran sous le nom d’Inès Saïd.




L’avocate qui fête ses 40 ans de carrière

Me Suzanne H. Pringle mérite, elle aussi, une place dans ce classement alors qu’elle fête ses 40 ans comme avocate en droit familial et en parle dans une récente publication sur LinkedIn



Les dealmakers du français

Une loi sur l’utilisation de la langue française est venue impacter le marché des fusions et acquisitions au Québec. Droit-inc en parlait en début d’année avec, Mes André Vautour et, une fois de plus, France Camille De Mers!



Des mentions en plus!

La première notaire chez les juges

Mention spéciale également à Me Marie-Claude Laquerre est la première notaire à avoir été nommée membre du Conseil de la magistrature. Elle est ombudsman de l’Université de Sherbrooke depuis deux ans.

L’enseignant en droit le plus déterminé

Me François Le Moine, professeur en droit de l’art à l’Université de Montréal a réussi à donner son cours malgré tous les obstacles que le verglas a mis devant lui. C’est au Subway - seul édifice du quartier à être alimenté en électricité - que l’opiniâtre enseignant a pu terminer son cours en droit de l'art sur la Convention UNESCO 1970 et le trafic illicite des biens culturels!

La nouvelle juge

Mary T. Moreau a été nommée à la Cour suprême du Canada. Elle a ainsi remplacé le juge Russell Brown qui a démissionné en juin dernier à la suite d’allégations d’inconduite le concernant. Les femmes sont désormais en majorité à la Cour suprême.

Méthodologie : aucune ! Ce sont des coups de cœur de la rédaction. Il n’y a rien de scientifique dans nos choix et nous avons regardé ceux qui, selon nous, ont marqué l’année.

6704

1 commentaire

  1. Anonyme
    Anonyme
    il y a 5 mois
    Bravo
    Il y a dans cette liste un Power Couple des plus inspirants, un vrai couple de battants, à qui je transmets mes plus chaleureuses salutations.

Annuler
Remarque

Votre commentaire doit être approuvé par un modérateur avant d’être affiché.

NETiquette sur les commentaires

Les commentaires sont les bienvenus sur le site. Ils sont validés par la Rédaction avant d’être publiés et exclus s’ils présentent un caractère injurieux, raciste ou diffamatoire. Si malgré cette politique de modération, un commentaire publié sur le site vous dérange, prenez immédiatement contact par courriel (info@droit-inc.com) avec la Rédaction. Si votre demande apparait légitime, le commentaire sera retiré sur le champ. Vous pouvez également utiliser l’espace dédié aux commentaires pour publier, dans les mêmes conditions de validation, un droit de réponse.

Bien à vous,

La Rédaction de Droit-inc.com

PLUS

Articles similaires